Site web indépendant d'informations culturelles - 13ème année


DANSE

N° 38 – Hiver-Printemps 2021
Aperçu des  programmes initialement prévus.
Mais tout est fermé.
A reconfirmer. Sous réserve  des dispositions gouvernementales présentes et à venir. Horaires et conditions d’accès, reports et annulations : consulter les sites des institutions.

La danse en ligne

Our Animal Kingdom : un film collectif réalisé par Numéridanse et la Compagnie Akram Khan
Our Animal Kingdom a été présenté en direct sur la page facebook de Numeridanse et de la Compagnie Akram Khan le mercredi 9 décembre à 13h. Lancé en février 2020, le projet participatif Animal Kingdom, inspiré de la pièce Outwitting the devil créée par Akram Khan, a invité chacun d’entre nous à explorer les liens entre la nature et l’homme. Dans un monde où les individus sont de plus en plus connectés, il nous est apparu essentiel et stimulant d’inventer et d’investir collectivement un nouvel espace. Danseurs amateurs ou professionnels sans limite d’âge, étaient invités à créer, en extérieur, une chorégraphie et à se filmer, en solo, en duo ou en groupe, en interrogeant l’animal qui sommeille  en eux. La crise sanitaire, qui est arrivée au cours du projet, a nécessité une adaptation des règles, ainsi les participations reflètent cette période difficile de confinement et de restriction tout en créant une communauté.
En plus des tutoriels réalisés par la Compagnie Akram Khan pour aider les participants dans leur production, des workshops menés par Mavin Khoo, associé artistique d’Akram Khan, et Kennedy Junior Muntanga, danseur de la compagnie ont été organisés sur la plateforme Zoom. Tout comme à Lyon où des ateliers initiés par la Maison de la Danse ont été menés par les chorégraphes Karla Pollux, Constance Besancon et Hafid Sour.Au final, ce sont 172 vidéos éclectiques qui ont été envoyées depuis les quatre coins du monde – 31 pays représentés. Cette multitude de participations explore notre identité individuelle et collective en tant qu’être humain.
Our Animal Kingdom est le résultat de ce projet. Ce film d’une durée de 10 minutes, réalisé par Maxime Dos, célèbre la connexion entre les individus, la créativité sans frontière et la communauté numérique créée par le projet. Le film sera présenté en direct sur la page facebook de Numeridanse et de la Compagnie Akram Khan le mercredi 9 décembre à 13h. Our Animal Kingdom sera disponible dès cette même date sur la plateforme Numeridanse.  Voir la bande annonce https://www.facebook.com/Numeridanse.tv/videos/1316736255328838
Animal Kingdom est un projet porté par la plateforme Numeridanse et la compagnie Akram Khan, en collaboration avec la Maison de la Danse et avec le soutien de la Fondation BNP Paribas.

Vanishing Act sur Arte.tv / De Adrien M & Claire B / Avec Tyler Galster du Ballet de l’Opéra de Lyon. En ligne
En co-production avec La Blogothèque, ARTE en scène a conçu une série de 25 films courts qui mettent en avant les arts de la scène dans toute leur diversité, à travers la rencontre entre un interprète et un réalisateur/chorégraphe. L’un des épisodes suit les artistes Adrien M & Claire B au moment de la création du solo Vanishing Act, imaginé pour Tyler Galster, interprète du Ballet de l’Opéra de Lyon, un solo qui s’inscrit dans le cadre du projet Danser Encore. Un épisode tout en douceur, à découvrir dès à présent sur Arte.Tv avant de découvrir le solo sur scène en 2021.

Les Ballets de Monte-Carlo et Numeridanse s’associent pour proposer Faust, un ballet en ligne pendant les fêtes de fin d’année.
Le spectacle Faust sera en accès libre du 23 au 30 décembre, en intégralité et en exclusivité sur Numeridanse.
En échange de la jeunesse éternelle et d’une vie de plaisirs, Faust vend son âme au diable. Manipulé par ce dernier, Faust séduit Marguerite, une jeune fille chaste et pieuse qui devient sa maîtresse. Elle tombe enceinte, mais lui, enivré par son nouveau pouvoir, l’abandonne. S’ensuit de tragiques péripéties mêlant trahison, vengeance et amour déchu…  Faust, Les ballets de Monte-Carlo – Création 2008, captation réalisée en 2014 Réalisation de Yann Coatsaliou Durée 1h30.

Our Animal Kingdom est présenté sur la page facebook de Numeridanse et de la Compagnie Akram Khan. En ligne
Lancé en février 2020, le projet participatif Animal Kingdom, inspiré de la pièce « Outwitting the devil » créée par Akram Khan, a invité chacun d’entre nous à explorer les liens entre la nature et l’homme. Dans un monde où les individus sont de plus en plus connectés, il nous est apparu essentiel et stimulant d’inventer et d’investir collectivement un nouvel espace.
Danseurs amateurs ou professionnels sans limite d’âge, étaient invités à créer, en extérieur, une chorégraphie et à se filmer, en solo, en duo ou en groupe, en interrogeant l’animal qui sommeille en eux. La crise sanitaire, qui est arrivée au cours du projet, a nécessité une adaptation des règles, ainsi les participations reflètent cette période difficile de confinement et de restriction tout en créant une communauté.
En plus des tutoriels réalisés par la Compagnie Akram Khan pour aider les participants dans leur production, des workshops menés par Mavin Khoo, associé artistique d’Akram Khan, et Kennedy Junior Muntanga, danseur de la compagnie ont été organisés sur la plateforme Zoom. Tout comme à Lyon où des ateliers initiés par la Maison de la Danse ont été menés par les chorégraphes Karla Pollux, Constance Besancon et Hafid Sour.
Au final, ce sont 172 vidéos éclectiques qui ont été envoyées depuis les quatre coins du monde – 31 pays représentés. Cette multitude de participations explore notre identité individuelle et collective en tant qu’être humain.
Our Animal Kingdom est le résultat de ce projet. Ce film d’une durée de 10 minutes, réalisé par Maxime Dos, célèbre la connexion entre les individus, la créativité sans frontière et la communauté numérique créée par le projet.
Our Animal Kingdom est disponible sur la plateforme Numeridanse.
> Voir la bande annonce https://www.facebook.com/Numeridanse.tv/videos/1316736255328838
Animal Kingdom est un projet porté par la plateforme Numeridanse et la compagnie Akram Khan, en collaboration avec la Maison de la Danse et avec le soutien de la Fondation BNP Paribas.

Numéridanse,ou la danse en ligne. Une vidéothèque lyonnaise unique au monde !
A consulter gratuitement 3472 vidéos en ligne et plus de 350 oeuvres intégrales !
Classées par thèmes : Jazz, Contemporain, Classique, danses urbaines, danses traditionnelles, danses de société. Plus un portail jeunesse et un espace de productions audiovisuelles pour le Web. Numeridanse est la plateforme de la danse. Pour rester en lien avec la Danse, vous pouvez vous connecter à Numérisante, la vidéothèque gratuite en ligne de la Maison de la danse. Elle donne accès à un fonds vidéo unique : spectacles filmés, documentaires, interviews, fictions, vidéo danse. Tous les genres, styles et formes sont représentés : butô, danse classique, néoclassique, baroque, danses indiennes, africaines, flamenco, contemporain, danses traditionnelles, hip hop, tango, jazz, arts du cirque, performance… Une agréable manière de rester connecté et d’apporter son soutien aux artistes provisoirement privés de spectacles.
Numéridanse vient de mettre en place 34 propositions pour découvrir la danse ou approfondir ses connaissances en abordant l’art chorégraphique sous différents angles avec des contenus accessibles également pour les sourds, mal entendants, aveugles et mal voyants
– Du classique au contemporain, la danse s’impose au XXème siècle – La danse, témoin de son une époque
– Vivre la danse, vivre sa passion – Les grands noms de la danse
– Les chefs d’oeuvre d’hier et d’aujourd’hui – Danser et chorégraphier
Photo et logo © Numeridanse © DR. – www.numeridanse.tv  


Aperçu provisoire des  programmes prévus initialement

Yuval Pick / Lil’Acta / Maison de la Danse / Les 6 et 9 janvier à 15h
– Un spectacle pour le jeune public. Avec Lil’Acta, Yuval Pick, directeur du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape, embarque les jeunes spectateurs dans un opus farfelu et jubilatoire. La pièce est conçue comme un assemblage des singularités de chacun des interprètes au plateau pour former un unisson, sur fond musical composé de chansons populaires et de trucages sonores. Calligraphie dans l’espace autant qu’explosion de vitalité, Lil’Acta met en scène et en mouvement cinq personnages survoltés, vêtus de tenues colorées type « clubbing », s’élançant dans l’espace afin de  laisser une trace. Comme une onde électrique invisible rendue soudainement apparente à très haute fréquence, cette nouvelle pépite à découvrir en famille, allie excentricité et humour. Photo Yuval Pick © Laurent Philippe.

Peeping Tom / Kind / Maison de la Danse / Les 12 et 13 janvier
Kind est le troisième volet de la trilogie familiale de Peeping Tom qui aborde les thèmes de la mémoire, du souvenir et de la quête tragique des liens. La pièce part du point de vue de l’enfant et explore, à travers ses peurs et ses désirs, la manière dont il perçoit le monde et construit son identité. Mêlant théâtre et danse, Kind est dans la lignée esthétique de la compagnie, hyperréaliste, basculant vers l’étrange et creusant les chemins troubles de l’inconscient. Le décor est impressionnant : une forêt sombre avec des arbres immenses, un sol poussiéreux et des rochers gigantesques. Au milieu, une fillette incarnée par une mezzo-soprano de cinquante-cinq ans circule sur un petit vélo. Livrée à ses errances, elle croise des situations et des personnages énigmatiques, révélateurs de fantasmes, d’angoisses et de rêves qui créent un univers entre conte de fées et film fantastique. Sur des musiques allant de Janis Joplin à Richard Wagner, de Kurt Cobain à G. F. Haendel, les danseurs accompagnent avec une virtuosité stupéfiante les métamorphoses d’un espace-temps dédié aux secrets de l’enfant.
Photo. Peeping Tom © Olge Degtiarov.

Gloria / José Montalvo / Création mondiale / Maison de la Danse du 19 au 24 janvier
Artiste chorégraphe, sorcière, fée, joueuse, baroque, loufoque, luxuriante, Gloria ne peut imaginer sa vie sans danser. C’est ainsi que José Montalvo définit l’héroïne de sa nouvelle pièce, second volet d’un dyptique, en miroir de Carmen(s), sa précédente création. Le chorégraphe nous plonge à nouveau dans son univers chaleureux et plein d’allégresse avec ce prénom qui évoque une femme mais aussi la danse comme terre d’asile et de résistance, lieu d’inventions, de croisements de cultures et d’amour. Gloria refuse et exulte. Malgré la violence, la cupidité, l’exclusion, les drames de la vie humaine et le chaos écologique annoncé, Montalvo convoque autant de corps qui transmettent sans limite la joie de danser et de vivre. Chahuté par une multitude d’interprètes venus de tous les continents, l’espace de la scène devient ample et euphorique, les frontières sont des chemins remplis de saveurs exaltantes et colorées. Inspirante et enivrante, Gloria parcourt le monde sur la musique radieuse de Vivaldi, rendant un hommage à tous les artistes chorégraphiques, connus ou méconnus, qui le transforment sur scène ou ailleurs. Photo Gloria, chorégraphie José Montalvo © Patrick Berger.

Dans les pas de Noureev / Ballet du Capitole / Maison de la Danse 27 janvier au 3 février
Le Ballet du Capitole revient à la Maison de la Danse avec un programme-hommage au talent de Rudolf Noureev. Formé à la célèbre Académie Vaganova de Saint-Pétersbourg, celui qui fut l’un des plus formidables danseurs du XXe siècle a été bercé par les grands ballets de Marius Petipa, de Raymonda à La Belle au bois dormant. À la tête de l’Opéra de Paris de 1983 à 1989, il a repris ces chefs-d’œuvre du répertoire en les remodelant, donnant souvent plus de place aux personnages masculins. C’est là aussi qu’il lança toute une superbe génération d’Étoiles, dont Kader Belarbi aujourd’hui directeur du Ballet du Capitole. Pour cette soirée-hommage, place aux pas de deux emblématiques de Roméo et Juliette, Cendrillon, La Belle au bois dormant ou l’incontournable pas de trois du Lac des cygnes, après une ouverture par le brillant grand pas de Raymonda, chef-d’œuvre de la danse académique. Le magique et mystérieux Royaume des Ombres de La Bayadère clôt le spectacle et fait honneur au corps de ballet. Toutes les pépites des grands ballets classiques réunies sur scène.
avec 31 danseurs ! Photo. Ballet du Capitole de Toulouse © David Herrero.

Alessandro Sciarroni / Radiant-Bellevue 3, 4 et 5 février
Re-création d’après FOLK-S. Chorégraphie : Alessandro Sciarroni. Musique : Pablo Esbert Lilienfeld. 1h.

 

Festival Sens Dessus Dessous / Maison de la Danse 22 au 27 février
Déjà la 9° édition et un vent nouveau souffle ! Ce cru « Sens Dessus Dessous 2021 » accueillera six compagnies et chorégraphes invités pour la première fois à la Maison de la Danse et venus d’horizons divers. La compagnie basque Kukai Dantza, menée pour ce projet par le chorégraphe espagnol Marcos Morau, nous enchantera sur fond de musique a cappella avec une danse populaire et contemporaine. Deux jeunes femmes chorégraphes transmettront une vision originale de la danse, Flora Détraz dans une épopée carnavalesque et Linda Hayford sur une partition d’un style issu de la danse hip hop : le popping. Mickaël Phelippeau et Jan Martens, plus connus du grand public, présenteront respectivement deux solos et un duo d’une grande sensibilité. Amala Dianor, artiste associé, présentera un diptyque composé d’un duo de 2014, emblématique de sa démarche, et la création d’un trio qui naîtra à la Maison de la Danse. Enfin, Cellule d’essai, un atelier réunissant de jeunes chorégraphes français et européens, donnera lieu à une réflexion sur les recherches chorégraphiques actuelles. Photo Maison de la danse © PR.

Ioannis Mandafounis – Bis.N.S (as usual) / Russell Maliphant – Fallen / Opéra du 10 au 15 avril
Ioannis Mandafounis. Musique : Bis du concert de Nina Simone au Festival de Jazz de Montreux en 1979. Lumières : David Kretonic. Fallen. Chorégraphe : RussellMaliphant. Musique : Armand Amar. Lumières : Michael Hulls. Créée au Sadler’s Wells Theatre, 2013. Prix de Best Choreography (Modern) au National. Dance Awards, 2013. 1h20. Photo l’Opéra vu depuis l’Hôtel de Ville © JPD.

Peeping Tom / 31 Rue Vandenbranden / Opéra du 10 au 13 juin
Reprise de l’entrée au répertoire en 2018. Conception, chorégraphie et mise en scène : Gabriela Carrizo et Franck Chartier / Peeping Tom / Mezzo-soprano : Eurudike De Beul / Dramaturgie : Hildegard De Vuyst et Nico Leunen /Composition sonore : Juan Carlos Tolosa. 1h20

Le Ballet de l’Opéra de Lyon est en tournées. Beethoven Festival Bonn en septembre. Théâtre de Nîmes en novembre. Opéra de Lille en décembre. A Londres en février 2021 et à Grenoble en juin 2021.


 

 


Liens

* Maison de la Danse –  Tél. 0472781818 – www.maisondeladanse.com

* numeridanse.tv – www.numeridanse.tv

* Opéra de Lyon – www.opera-lyon.com

* Toboggan Décines – www.letoboggan.com

* Le Radiant-Bellevue Caluire – www.radiant-bellevue.fr

* Conservatoire CNSMD – www.cnsmd-lyon

* Halle Tony Garnier – www.halle-tony-garnier.com

* Amphi 3000 – Cité Internationale – www.ccc-lyon.com

* Nuits de Fourvière – www.nuitsdefourviere.fr

La vidéothèque internationale de la Maison de la Danse est en ligne. A consulter gratuitement sur place,  les écrans de la Maison de la Danse. Ou en ligne Pour comprendre la danse avec des parcours thématiques pour petits et grands. Un outil idéal pour les pédagogues. La relecture des oeuvres / Danse et musique / L’espace scénique / Love dance. http://www.maisondeladanse.com/ressources-video/numeridanse