Site Web d'Informations Culturelles - 12ème année

MUSIQUE / OPÉRA / JAZZ

N° 34 – Hiver 2020 – Janvier – Février – Mars
L’essentiel des spectacles, concerts, opéras, ciné-concerts, jazz.

Voir aussi les chroniques de Patrick Favre-Tissot-Bonvoisin

CORONAVIRUS – Reports, annulations, restrictions d’accès, etc.
Se renseigner directement auprès des sites culturels.

Janvier / Février

Le Roi Carotte / Offenbach / Opéra du 13 au 31 décembre et 1er janvier
Opéra-bouffe-féerie en 3 actes de J. Offenbach 1872. Livret Victorien Sardou. Direction musicale Adrien Perruchon. Mise en scène Laurent Pelly. Avec 8 chanteurs lyriques. Orchestre, Choeurs et Studio de l’Opéra de Lyon. Une reprise prometteuse de 2015. Du fantastique au comique et au merveilleux, avec un recherche de la virtuosité musicale, vocale et de toutes les facettes musicales d’Offenbach. Une succession de saynètes sur les décors de Chantal Thomas au palais du Roi Carotte. Photo Opéra de Lyon. Le Roi Carotte © Stofleth.

 

Concerts du Nouvel An / Offenbach en fête
Auditorium du 29 décembre au 1er janvier

Concert symphonique. Jacques Offenbach, airs, ensembles et morceaux orchestraux, extraits d’opérettes et opéra-bouffes. Offenbach, c’est l’essence des folies, de la légèreté qui frise la frivolité, l’aristocratie, les mondains, les demi-mondaines et aussi le peuple. L’Auditorium passe à l’heure de la Vie Parisienne, au moment de passer la nouvelle année. Orchestre national de Lyon. Andrea Molino, direction. Véronique Gens, et Maesha Brueggergosman, sopranos.

 

Eblouissant concert de pianos à quatre mains en l’église Sainte Foy de La Clusaz le 3 janvier
En concert d’hiver, le Festival Musique à Beauregard avait organisé un récital de pianos à 2, 4 et même 6 mains. Deux pianos exceptionnels occupaient tout le choeur de l’église Sainte Foy. Une première dans cette église contemporaine, au clocher traditionnel. Au programme des musiques de saison, danses slaves & ballets russes. Les artistes Iddo Bar-Shaï, Frédéric Vaysse-Knitter et Momo Kodama ont brillamment joué Brahms, Schubert, Szymanowski, Tchaikovsky, Chopin, Dvorak et Lutoslawski. En final, le public eut la surprise de la présence impromptue et exceptionnelle du grand pianiste Nicholas Angelich, venu tout spécialement jouer avec son élève la future grande soliste Marie-Ange Nguci. Ils firent un éblouissant duo à quatre mains sur une Fantaisie de Beethoven. Standing ovation pour ce concert exceptionnel ! Et brioche krendeli et thé russe à la sortie du concert. JPD. (Un bel avant goût du Festival Musique à Beauregard du 21 juillet au 1er août 2020 musiqueabeauregard.com).

 

HAYDN / MENDELSOHN / ORCHESTRE NATIONAL D’AUVERGNE /
AUDITORIUM 9 janvier
Symphonique. L’Orchestre national d’Auvergne, 40 ans déjà sous le label « national », fait un détour par Lyon. Au programme Vivaldi, Giovanni Battista Sammartini, J. Haydn; Carl Philippe Emanuel Bach et Felix Mendelsohn Bartholdy. Enrico Onofri est au violon et à la direction. Un orchestre de chambre à cordes de 21 musiciens. Deux sainfonia, une concerto et deux symphonies, allant du baroque italien au préromantisme allemand.

 

QUATUOR DEBUSSY / RADIANT-BELLEVUE 11 et 12 janvier
Mille et une notes d’Orient. Détours par les Balkans, la Grèce, l’Iran, la Bulgarie, la Turquie. Le quatuor sera complété par Sokratis Sinopoulos, lyra. Keyvan Chemirani, zabre et Bijan Chemirani, daf.
Cinéma et Musique. Hommage aux grands compositeurs de musiques de films. Le Mépris. La Liste de Schindler. Pulp Fiction. Manhattant. Star Wars etc. Plus les bandes originales de G. Delerue, John Williams, Quentin Tarantino, George Gerschwin. Etc.
Quatuor Debussy. Christophe Colette et Marc Vieillefon, violons. Vincent Deprecq, alto. Cédric Conchon, violoncelle. Avec un cheour d’enfants.

 

STRAVINSKY / ORCHESTRE DU CNSMD / AUDITORIUM 13 janvier
Symphonique. Les étudiants du Conservatoire national supérieur de musique de Lyon investissent la scène de l’auditorium. Ils joueront Ravel, Paul Dukas et Igor Stravinsky. Ravel a échoué 5 fois au prix de Rome. Paul Dukas avait quitté le conservatoire de Paris avant d’y revenir professeur de composition. Stravinsky poursuivit sa formation en privé. Mais ils ont tous les trois gagné le coeur du public.

 

RAVEL / RACHMANINOV / ONL / AUDITORIUM 16 et 18 janvier
Symphonique.Ravel, Glazounov et Rachmaninov, trois compositeurs marqués par l’orientalisme et l’orchestration de Rimski-Korsakov. Leonard Slatkin, revient à Lyon pour nous faire vibrer ces compositeurs qu’il connait bien. Leonard Slatkin, direction, Isabelle Druet, mezzo-soprano et Jennifer Gilbert, violon. Imaginations mélodiques, délicates mélodies. Un agréable programme en perspectives.

 

CINEMA MUET / THIERRY FRÉMAUX / AUDITORIUM 20 janvier
Ciné-concert. L’Institut Lumière possède les plus belles archives du cinéma muet. Au programme, projection d’extraits de chefs-d’oeuvre du cinéma muet accompagnés au piano, comme autrefois et présenté par Thierry Frémaux, grand spécialiste et directeur général de l’Institut Lumière.

 

LA TOSCA / PUCCINI / OPÉRA du 20 janvier au 5 février
Opéra. Nouvelle production. Une oeuvre de légende. Un des opéras les plus populaires de Giacomo Puccini. Une histoire cruelle de jalousie et de violences politique épurée, mais à la forte puissance émotionnelle. Mise en scène et vidéo par le cinéaste Christophe Honoré. Maria Callas, fût la plus célèbre interprète de la Prima Donna. Ensuite ce fût l’Américaine Catherine Malfitano, qui remonte sur scène pour cet opéra. Orchestre et Choeurs et Maîtrise de l’Opéra de Lyon. Direction Daniele Rustoni. Photo. L’Opéra vu depuis la cours de l’Hotel de Ville © JPD

 

PULCINELLA / ONL / AUDITORIUM 23 et 25 janvier
Musique de chambre. Leonard Slatkin, est revenu une nouvelle fois pour diriger l’ONL. Quatre pièces. « Sound and Fury pour orchestre de chambre » d’Anna Clyne, c’était la première en France et une commande conjointe de l’ONL de du Scottish Chamber Orchestra et de la Sinfonia de Hong Kong. La compositrice était présente dans la salle. « Des gestes féroces de cordes, avec de grandes explosions capricieuses et des mélodies obsédantes » dit-elle. Puis Joseph Haydn, « Symphonie n°60 », « Il distratto « . L’orchestre était en formation d’une quarantaine de musiciens. En seconde partie, la formation était encore plus réduite, à une trentaine de musiciens, mais uniquement des cordes. Avec quel brio ils ont joué « Pulcinella », d’Igor Stravinsky ! Ce ballet fût présenté en 1920, par les Ballets Russes, dirigés par Serge Diaghilev. La « Sérenade pour cordes » de  P. Ilyitch Tchaikovski clôturait magnifiquement cette soirée. Le savoir faire et la virtuosité des violons, violoncelles et contrebasses des musiciens de l’ONL reconnus internationalement, ont été brillamment mis en valeur par Leonard Slatkin. JPD. Photo Leonard Slatkin © David Duchon-Doris.

 

EVGENI KISSIN / BEETHOVEN / AUDITORIUM 29 janvier
Récital. Le célèbre pianiste revient à Lyon, pour nous jouer du Beethoven. Trois sonates pour piano « Sonate n° 8 », « Sonate n°17 » et « Sonate n°21 » et « Quinze variations et Fugue ». Des oeuvres magistrales où le compositeur et l’interprète se retrouvent.

NOÉMI BOUTIN / BACH, CRUMB, KODALY / SALLE MOLIERE 29 janvier
La violoncelliste Noémi Boutin est une virtuose, sensible, au parcours aux multiples facettes. Classique, mais aussi avec les circadiens ou les musiciens de jazz. Franz Schubert « Sonate pour violoncelle ». George Crumb « Sonate pour violoncelle ». Zoltan Kodaly « Sonate pour violoncelle ». Fortissimo Musiques. Photo Noémi Boutin © Hélène Pozzi.

WEEK-END ANOUSHKA SHANKAR / AUDITORIUM 31 janvier et 1er février
Musiques du monde. Drums of India. Bickram Hosh, tabla, kanjira, handsoni et percussions. B.C. Manjurah, mridangam. Gopal Barman, srikhol, Suresh Vaidyanathan, ghatam et morsing. Abhisek Maltic, sitar. Sanjukta Sinha, danse. Le 31 janvier.
Anoushkaz Shankar. Concerto pour sitar. Michael Torke, Ash. Ravi Shankar / Philip Glass, Offering. Ravi Shankar, Concerto pour sitar n°2. Orchestre national de Lyon, Miguel Harth-Bedoya, direction. Anoushka Shankar, sitar. Le 1er février.

MAHLER & MENDELSOHN / OPERA 2 février
Concert et récital. Les chants célestes exaltés par Mendelsohn « Symphonie n°4 » et Mahler « Symphonie n°4 », danses villageoises et violonistes errants. Orchestre de l’Opéra de Lyon. Daniele Rustioni, direction. Erika Baikoff, soprano.

VISAGES RUSSES / TRULS MORK ET HAN-NA CHANG / AUDITORIUM 6 et 8 février
Récital. Truls Mork est le spécialiste du violoncelle : grandiose,tendre, épique, généreux. Et Han-Na Chang est une jeune cheffe sud-coréenne, également violoncelliste, et disciple de Rostropovitch. Avec les musiciens de l’ONL, ils nous présentent trois visages de la musique russe. S. Prokofiev, « Symphonie N°1 », Dmitiri Chostakovitch « Concerto pour violoncelle n°1 » et P. IL Tchaïkovski « Symphonie n°1 Pathétique ». Truls Mork, violoncelle. Han-Na Chang, direction.

LE PARNASSE AU FEMININ / CONCERT HOSTEL-DIEU /THEATRE SAINTE-HELENE 11 et 12 février
Les compositrices françaises sont à l’honneur ! Celles si peu connues du Siècle des Lumières, telles que Jacquet de la Guerre, Duval, de Saint-Nectaire, Pinel, Demars… Mais aussi celles du XXI° s. avec une création de la compositrice Caroline Marçot. Concert de l’Hostel-Dieu avec F.E. Comte, clavecin et direction et H. Newhouse, soprano.

DEBUSSY / BRITTEN / BARTOK / AUDITORIUM 13 février
Concert symphonique. Dans ce programme inventif, le chef Lawrence Renes, juxtapose trois chefs d’oeuvre riches et fascinants de la musique moderne. Cl. Debussy « Prélude pour l’Après midi d’un faune ». B. Britten « Sérénade pour ténor, cor et cordes ». B. Bartok, « Concerto pour orchestre ». Orchestre national de Lyon. Lawrence Renes, direction. Tobby Spence, ténor. Guillaume Tétu, cor.

I WAS LOOKING AT THE CEILING AND THEN I SAW THE SKY / THEATRE DE LA CROIX-ROUSSE du 13 au 23 février
Opéra-Théâtre musical en deux actes de John Adams. Nouvelle production. En fait c’est plus une comédie musicale rock qu’un opéra. Une histoire en une vingtaine de titres dans la lignée des albums pop des années 60, Beatles, Bob Dylan et aussi Kurt Weill. Un chassé croisé mis en scène, plus les décors et costumes par Macha Makeïeff. Ensemble instrumental Solistes du Studio de l’Opéra de Lyon. Philippe Forget, direction.

BOLÉRO / RAVEL / OSYRA / TOBOGGAN 16 février
Symphonique. OSYRA, c’est l’abréviation d’Orchestre Symphonique Rhône-Alpes-Auvergne. Le Boléro de Ravel est l’une des oeuvres les plus jouées au monde. Un des grands succès de la musique du XX° s. et la magistrale « Symphonie n°3 » de Saint-Saëns. Orchestre Symphonique Rhône-Alpes-Auvergne (80 musiciens plus orgue). Laurent Pillot, direction.

BEETHOVEN AU FUTUR / AUDITORIUM 17 février
Concert symphonique. Un programme original qui se présente à Cologne, Hambourg, Munich, Londres et maintenant à Lyon. Une grande construction symphonique où s’enchainent sans interruptions mouvements d’oeuvres de Beethoven et pièces emblématiques de notre temps… La liste des morceaux choisis ne sera distribuée qu’à la fin du concert. Au spectateur de les découvrir ! Orchestre du Gürzenich de Cologne. François-Xavier Roth, direction. Pierre Laurent Aymard, piano.

CONCERTS ANNIVERSAIRE DU CNSMD / SALLE VARESE 18 au 21 février
* Parcours anniversaire. Atelier XX-21. Jeune Ballet. Anne Martin Chorégraphie. Orchestre d’improvisateurs. Musique ancienne J-M Foltz et H-Ch. Caget, accompagnement artistique. Salle Varèse le 18 février.
* Rencontres autour de l’histoire de la classe d’orgue. Récital d’oeuvres de G. Amy, P. Cochereau, X. Darasse, J-L. Florentz, L. Mallié, R.Ourgandjian. Salle d’ensemble le 19 février.
* Classe de direction de choeurs, ensemble vocal, choeur atelier et classes de chant choral. M. Ohana : Cantigas. A. Jolivet : Epithalme. J. Cabanilles : « Mortales que amenais ». Salle Varèse le 21 février. Concert gratuits, mais réservation obligatoire au 04 72 19 26 26. Photo Le CNSMD, quai Chauveau © JPD.

LE CONSERVATOIRE A 40 ANS
Un enseignement de grande qualité. Un remarquable taux d’insertion des étudiants 95% !
Le CNSMD de Lyon incarne un projet sans cesse renouvelé d’excellence et d’innovation. Il a vu émerger une riche palette de danseurs et danseuses, de musiciennes et musiciens. Par un processus ininterrompu de ré-interprétations il permet à la tradition de rester vivante et d’évoluer.

Les enseignements. 3 cycles complets selon le schéma Licence/Master/Doctorat. 12 départements pédagogiques et 49 disciplines. Danse (classique et contemporaine), cordes, bois, cuivres, claviers, création et culture musicale, musique de chambre, musique ancienne, voix et direction de choeurs, formation à l’enseignement de la musique et de la danse. Photo, le CNSMD, quai Chauveau © JPD.
le concours d’entrée. N’entre pas qui veut au CNSMD, Concours d’entrée 1262 candidats et seulement 145 admis, soit 11% des inscrits. A noter un remarquable taux d’insertion de 95% des étudiants diplômés !
Les bourses. 112700 € de bourses pour 63 projets d’étudiants.
La recherche. Un département de création musicale, 6 étudiants en cours de cursus, un post diplôme Recherche et Création Artistique
L’international. 36 pays sont représentés, soit 20,5 % des étudiants. Avec aussi des échanges et 86 établissements partenaires à l’international. Un cursus InMICS.
Les chiffres. 654 étudiants. 188 enseignants permanents, 72 personnels administratifs et techniques. Et un budget de 14,5 millions d’euros.
L’activité publique. 430 manifestations annuelles dont 52 % hors les murs. Et 75 master-classes et 330 scolaires.
Les salles. Un auditorium Edgar Varese de 280 places. Une salle d’ensemble de 50 places. Une salle d’orgue de 100 places, 5 studios de danse et une médiathèque ouverte au public avec 100000 documents disponibles.

 

WAGNER / GRIEG / MAHLER / ONL / AUDITORIUM 20 et 21 février
Concert symphonique. Richard Wagner « Prélude des Maîtres chanteurs de Nuremberg », un monument du répertoire orchestral. Edward Grieg « Concerto pour piano ». Gustav Mahler « Symphonie °1 ». Un concert sur les sommets de la musique germanique et scandinave. Orchestre national de Lyon, Nikolaj Szeps-Znaider, directeur musical désigné de l’ONL direction. Jean-Yves Thibaudet, artiste associé de la saison au piano. L’ONL © ONL David Duchon-Doris.

L’Orchestre national de Lyon en tournée en Russie
du 20 au 29 février

Pour la première fois de son histoire, l’Orchestre national de Lyon s’envole vers la Russie pendant une semaine aux côtés de son nouveau directeur musical désigné Nikolaj Szeps-Znaider. Le public lyonnais pourra profiter en avant-première du programme choisi pour cette tournée exceptionnelle, lors de deux concerts sur la scène de l’Auditorium les 20 et 21 février.Les tournées sont toujours l’occasion pour les musiciens de nouer de solides liens de confiance et de complicité avec leur chef d’orchestre. La nomination de Nikolaj Szeps-Znaider arrive donc à pointnommé pour que l’Orchestre national de Lyon voyage avec son futur directeur musical. Le déplacement emmènera la centaine d’instrumentistes fouler pour la première fois le sol russe entre le 24 et le 29
février. Quatre immenses temples de la musique classique accueilleront notre orchestre : la Salle Tchaïkovsky de Moscou, la Salle philharmonique Sverdlovsk d’Ekaterinbourg, la Grande Salle philharmonique de Perm et le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg.

Chick Corea Trilogy. Brillante, élégante et virtuose soirée de Jazz. Auditorium 29 février.
Jazz. Chick Corea, piano. Christian McBride, contrebasse. Brian Blade, batterie. En co-production avec Jazz à Vienne. Les plus grands musiciens de jazz ont travaillé avec lui, Bobby Mc Ferrin et Herbie Hancock (venus en 2019 à l’Auditorium), Dave Holland, Gary Burton, John McLaughlin, Miles Davis, Paco de Lucia, Stan Getz, etc… Il a réalisé une trentaine d’albums, dont « Trilogy Trio » couronné de deux Grammy Awards. Chick Corea, fringant et svelte, a enthousiasmé le public avec son jeu fin et coloré, ses brillantes improvisations, ses variations en musique classique. Christian McBride, colosse au jeu délié, a fait des solos virtuoses. Et Brian Blade, silhouete mince et lunettes, a joué fin et leste à la batterie. Elégante soirée dans un Auditorium archi comble. JPD. Chick Corea, photo Sakuri Toshi.

Mars

LA PASSION SELON SAINT JEAN / BACH / AUDITORIUM 12 mars    
Baroque. Le Collegium Bach du japon compte parmi les plus enthousiastes interprètes de Bach. Et voici justement l’un de ses plus grands chef-d’oeuvre : la Passion selon Saint-Jean. Un drame magnifié par la splendeur des cérémonies musicales, digne des hauteurs célestes. Bach Collegium du Japon, choeur et orchestre. Masaaki Suzuki, direction et 4 chanteurs lyriques.

LA LUNE / CARL OFF / THÉÂTRE DU POINT DU JOUR du 14 au 22 mars
Opéra musical. La Lune, « Der Mond », a toujours fasciné les compositeurs. De l’auteur de « Carmina Burana ». Nouvelle production. Un théâtre musical tissé de chants médiévaux et mélodies sentimentales. Mais avec modernité rythmique et vocale. Mise en scène James Bonas. Ensemble instrumental. Ensemble vocal. studio de l’Opéra de Lyon.

IRRELOHE / SCHREKER / OPERA du 14 au 28 mars
Opéra. Irrelohe (Flamme folle) se déroule auXVIII° s. Les personnges concluent leur destin dans les flammes en héros ! Ce dernier opéra de Franz Schrecker, 1942, est comme le chant du cygne d’une période très féconde. Cette nouvelle production est la résurrection de cette oeuvre puissante et méconnue. Avec 9 chanteurs lyriques. Bernhard Kontarsky, direction musicale. Mise en scène David Bösch. Orchestre et choeurs de l’Opéra de Lyon. Photo. La cour de l’Hotel de Ville, depuis l’Opéra © JPD.

BEETHOVEN / J-E BAVOUZET / AUDITORIUM 19 mars
Concert symphonique. A l’occasion du 250° anniversaire de la naissance de Beethoven, le pianiste, très acclamé à l’étranger, Jean-Efflam Bavouzet donne avec l’ONL, l’intégrale des concertos piano en quatre concerts. Beethoven, « Symphonie n°4 ». Guillaume Conesson, « Flammenschrift ». Beethoven « Concerto pour piano n°1 ». Orchestre national de Lyon. Christian Reif, direction. Jean-Efflam Bavouzet, piano. L’ONL © ONL David Duchon-Doris.

RIGOLETTO / VERDI / OPÉRA du 20 mars au 2 avril
Opéra. Un bouffon habitué à se moquer des hommes humiliés par son maître se retrouve la victime d’une sinistre manipulation. Un univers peut-être décalé qui devrait réserver quelques surprises. Orchestre et Choeurs de l’Opéra de Lyon. Avec six chanteurs lyriques, dont Roberto Frontali en Rigoletto et Nina Minasyan en Gilda. Michele Spotti, direction musicale. Azel Ranisch, mise en scène.

BEETHOVEN… SUITE / J-E BAVOUZET / AUDITORIUM 21 mars
Concert symphonique. A l’occasion du 250° anniversaire… Suite du concert du 19 mars. Beethoven « Concertos pour piano n°2 & 3 ». Brett Dean « Adagio » « Testament », création française. Orchestre national de Lyon. Christian Reif, direction. Jean-Efflam Bavouzet, piano.

LONDON SYMPHONY ORCHESTRA
BARTOK & ELGAR / AUDITORIUM 24 mars

Concert symphonique. Un grand moment en perspective. Le London Symphony Orchestra est le plus luxueux, la Rolls-Royce des orchestres ! François-Xavier Rothe est le chef français invité de l’orchestre. Il a choisi le « Concerto pour violoncelle » d’Edward Elgar, typiquement britannique, pour le présenter avec l’américaine Alisa Weilerstein. Et deux pièces dansants et séduisantes de B. Bartok « Suite de danses » et le ballet, « Le Prince de bois ». London Symphony Orchestra. François-Xavier Roth, direction. Alisa Weilerstein, violoncelle. Photo F-X. Roth © BBC Proms

Ce concert est un véritable événement.
François-Xavier Roth revient cette fois-ci à la tête d’un des plus grands orchestres au monde : le London Symphony Orchestra. L’illustre phalange londonienne est invitée à Lyon pour un programme mêlant des oeuvres de Bartók sur le thème de l’union, au Concerto pour violoncelle d’Elgar, chef-d’oeuvre de la musique anglaise.Installé à Cologne, François-Xavier Roth donne des concerts réguliers à la tête du London Symphony Orchestra. Depuis trois saisons, le chef français en est d’ailleurs le premier chef invité.L’Auditorium-Orchestre national de Lyon les accueille donc pour un programme exceptionnel, réclamant un nombre impressionnant de musiciens (vents par quatre, célesta, piano à quatre mains, saxophones…). Le London Symphony Orchestra, qui révèle souvent tous ses talents dans les oeuvres magistrales, est sans aucun doute la formation idéale pour magnifier un programme d’une telle ampleur. La Suite de danses de Bartók ouvre ce programme placé sous le signe de la fraternité et des influences musicales. Composée à l’occasion de l’union des villes de Buda, Pest et Óbuda, Bartók choisit de se nourrir des folklores roumain, arabe et hongrois afin de symboliser la solidarité entre les peuples. En musique, il n’y a pas heureusement de Brexit. Le Concerto pour violoncelle d’Elgar, sera interprété par la violoncelliste américaine Alisa Weilerstein qui nous promet une version surprenante entre tension et douceur.

KOTARO FUKUMA / BEETHOVEN, SCHUMANN
SALLE MOLIERE 24 mars

Kotaro Fukuma est un pianiste classique japonais. Il joue dans les plus grandes salles. Aussi bien en piano solo, qu’en concertos. Son répertoire est important. Il a déjà enregistré une quinzaine de CD. Beethoven « An die ferne Geliebte », « Sonate n°23 Appassionata ». R. Schumann « Widmung », « Fantaisie ». Fortissimo Musiques. Photo Kotaro Fukuma © Takiji Shimmura.

BABY DOLL / ONL / AUDITORIUM 27 et 28 mars
Concert symphonique mis en scène. A parti de témoignages de réfugiées mères ou enceintes, Marie-Êve Signeyrole met en scène une jeune réfugiée mariée de force à l’âge de 14 ans. Les 4 mouvements e la « Septimème Symphonie » de Beethoven, sont ponctués par le oud du tunisien Dhafer Youssef. Ce dernier est connu aussi pour son jazz et ses improvisations. Orchestre national de Lyon. Douglas Boyd, direction. Dhafer Youssef, oud. Dhafer Youssef Quartet. Marie-Êve Signeyrole, conception et mise en scène. Et une perforeuse.

LOVE IN FRAGMENTS / AUDITORIUM 31 mars
Récital et danse. Musiques de J-S. Bach, Maurice ravel, Jörg Widman. Cinq artiste de talent, un violoniste, un violoncelliste, deux danseurs et un sculpteur, vont nous offrir une oeuvre sensuelle et puissante sur l’amour. Gregana Gergova, violon. Alban Gerhardt, violoncelle. Dan Pelleg, danse. Sommer Ulrickson, danse et chorégraphie. Alexander Polzin, sculpteur.

Jazz at Lincoln Center avec Wynton Marsalis.
The Count Basie Orchestra + Special Guest Patti Austin en hommage à Ella Fizgerald. Concert événement. Jazz à Vienne 9 juillet.
Il y a quarante ans, en 1980, Wynton Marsalis tournait avec les Jazz Messengers d’Art Blakey.Il faisait déjà sensation et incarnait le futur de la trompette jazz dans ce qu’elle avait de plus authentique et moderne à la fois. Un an plus tard, le public de Jazz à Vienne le découvrait aux côtés de trois anciens accompagnateurs de Miles Davis : Herbie Hancock, Ron Carter et Tony Williams. Depuis, on ne compte plus le nombre de fois où, sur la scène du Théâtre Antique. Wynton Marsalis se produit à la tête de son Jazz At Lincoln Center Orchestra, à la fois all stars et pépinière de jeunes talents, on sait que l’Histoire du jazz sera toujours d’actualité.
Patti Austin chantera à Vienne aux côtés du célèbre Count Basie Orchestra, lors d’une soirée hommage à Ella Fitzgerald. Le concert mettra à l’honneur certaines pièces de son propre trio ainsi que des musiques de l’orchestre. Le légendaire Count Basie Orchestra, actuellement composé de dix-huit musiciens, sera sous la direction musicale de Scotty Barnhart et fera la part belle à l’album phare Ella and Basie, sorti en 1963. Après une nomination aux Grammy pour l’album All About that Basie sorti en 2018, ce big band mythique interprètera les morceaux de son tout dernier album Ella 100, en hommage à Ella Fitzgerald, qui sortira le 2 août 2020 sur le label Concord Jazz. Patti Austin compte plus de vingtcinq albums à son actif et a remporté en 2008 le Grammy « Album jazz vocal » (Best Jazz Vocal Album) pour Avant Gershwin. Elle interprète plusieurs morceaux sur le prochain opus du Count Basie Orchestra en hommage à Ella Fitzgerald.

 


Infos & Liens

* L’Auditorium. Résidence permanente de l’Orchestre national de Lyon. Concerts symphoniques.  Orchestres invités. Récitals des Grands Interprètes. Concerts d’orgue. Concerts Expresso le vendredi à midi. Ciné-concerts, grands films célèbres. Jazz, rock et chansons françaises. Jazz, concerts en partenariat avec le festival Jazz à Vienne. Jeune public, concerts pour enfants. Maison de la musique, concerts participatifs, , week-ends en musique, conférences. Orchestre Démos. Etc. www.auditorium-lyon.com

*Opéra national de Lyon. Opéras, Concerts. Récitals. Danse avec le Ballet de l’Opéra de Lyon et compagnies invitées. L’Amphithéâtre de l’Opéra. Avec les grands noms de la scène européenne du jazz. Une sélection éclectique. Une fois par mois les artistes viennent en résidence les jeudi, vendredi et samedi. Tél. 0826 305 325 – www.opera-lyon.com

* Concert de l’Hostel-Dieu. Différents lieux culturels de Lyon et la région. Musiques anciennes, baroques, avec artistes lyriques ou de théâtre. www.concert-hosteldieu.com

* Festival d’Ambronay www.festival.ambronay.org

* Fortissimo Musiques. Salle Molière. Récitals de grands interprètes ou de petites formations classique. Piano, violon, violoncelle. www.fortissimo-musiques.com

* Les Grands Concerts. Chapelle de la Trinité et salle Molière. Musiques baroques, romantiques, de chambre, du monde. www.les grandsconcerts.com  

* Spirito. Nouveaux répertoires, création et diffusion d’oeuvres nouvelles ou méconnues. Dimension symphonique du choeur. Créativité audio et visuelle. www.spirito.co

* Le Hot Club de Lyon. Du jazz new-orleans au jazz contemporain, dans une cave voutée et mythique, comme à Saint-Germain-des-Prés. 26 rue Lanterne 69001 Lyon Concerts du mardi au samedi 21h30/22h.. T. 04 78 39 54 74 – www.hotclubjazzlyon.com/

* La Clef de Voûte 1 place Chardonnet 69001 Lyon. Du mercredi au samedi 21h30, le dimanche 18h. www.laclefdevoute.fr

* Le Périscope Concerts Jazz & Musiques Improvisées| Débats & conférences, 13 rue Delandine 69002 Lyon. www.periscope-lyon.com

* Le second Souffle Restaurant et jazz 5 rue neuve 69001 Lyon . www.second-souffle-restaurant.fr

* Bemol 5 – Jazz, bar et food – 1, rue de la Baleine 69005 Lyon 09 67 34 55 01 – www.bemol5-jazz.com

* Festival Jazz à Vienne. Le plus important festival de jazz d’été de France. Dans l’immense amphithéâtre romain de Vienne. Toutes les formations, chanteurs et solistes du jazz actuel y passent ou y sont passés. www.jazzavienne.com

* Festival Les Nuits de Fourvière. Quelques concerts de jazz pendant le festival.  www.nuitsdefourviere.com

* Jazz-Rhone-Alpes.com.  Ce site internet traite du jazz en Rhône-Alpes avec programmes et compte rendus et publie une newsletter hebdomadaire tous les lundis matin.  www.jazz-rhone-alpes.com

Les liens cités ne sont pas sponsorisés. Ils ne sauraient engager la responsabilité de Lyon-Newsletter.com