Agenda culturel & Carnet de voyages – 7ème année
N°21 – Janvier – Février – Mars – Avril 2015

THEÂTRE

Janvier

En Roue Libre
Création et Production. De Penelope Skinner. Mise en scène Claudia Stavisky. Des personnages féminins invariablement en lutte pour s’extraire des pressions nominatives, par la chef de file des auteurs féminins de sa génération. Une série de rencontres torrides. Réalisation Théâtre des Célestins. Théâtre Les Ateliers du 7 janvier au 1er février.

Quiensoy320 Sylvain Frappat

Quien Soy ?Qui suis-je ?
Nouveau cirque. Un duo acrobatique en pleine voltige entre équilibres et déséquilibres. Deux artistes colombiens, installés en France avec leur compagnie El Nucleo. Ils ont travaillé avec le metteur ens scène David Bobée. Théâtre de la Croix-Rousse du 7 au 10 janvier

 

Les Nègres 
De Jean Genet. Mise en scène Robert Wilson. Quand la Cour accuse les Nègres d’un crime, ces derniers deviennent comédiens et offrent pour leur jugement une belle tragédie grotesque. Les Nègres comédiens, possédés par une fureur carnavalesque, se réunissent cérémonieusement dans un lieu clandestin pour jouer à la tragédie classique devant la Cour. Ils répètent pour la énième fois Le meurtre de la blanche et inventent alors la mort, la vie et l’amour. La Brasserie du TNP, photo © Christian Ganet. TNP du 9 au 18 janvier.

Show Time
Comédie musicale. Direction artistique Mark Tompkins. Direction musicale Mathieu Grenier. Livret et musique Mark Tompkins et Mathieu Grenier et la Cie I.D.A. La vie d’artistes de revue pour rire, pleurer et applaudir à tout casser. Un désopilant et tendre Show Time. Une première partie parodie de comédie musicale. Une seconde plus enlevée et un final avec de superbes costumes dignes des Folies Bergères. Mais quelques temps morts et des chanteurs parfois un peu juste. Photos © Raoul Gilibert. Théâtre de la Croix-Rousse du 14 au 18 janvier.

repetition320Répétition
Avec Emmanuelle Béart, Audrey Bonnet, Denis Podalydès, Stanislas Nordey, et la gymnaste Claire Zeller. Un spectacle grandiose reposant sur des éléments simples et essentiels. D’infinies réaction aux conséquences inattendues.  
Photos ©DR. Radiant-Bellevue du 22 au 25 janvier.

Peau d’Âne
De Charles Perrault et Jean-Michel Rabeux. Un roi ascite à la mort de sa femme qu’il aimait tendrement et pour la remplacer décide tout simplement d’épouser sa fille…. Après Barbe Bleue,  Jean-Michel Rabeux s’amuse à faire peur et faire rire. Théâtre de la Croix-Rousse du 27 au 31 janvier

Le Chalatan
Comédie de Robert Lamoureux. Mise en scène Jean Martinez et 5 comédiens. Quand deux escrocs se rencontrent qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires d’escrocs bien sûr. Jean-Pierre Castaldi et Olivier Lejeune ont plus d’un tour dans leur sac. Ils sont excellents aussi bien à la scène qu’à la ville. Théâtre Tête d’Or du 27 janvier au 7 février Et du 24 février au 29 mars

Festival Ré-génération 9ème édition
Théâtre pour tout public et pour enfants. Avec des compagnies françaises,italiennes, espagnoles, allemandes et québécoises.Théâtre, marionnette, danse, cirque. Onze pièces différentes. TNG du 10 au 16 janvier;

Allez, Ollie… à l’eau Théâtre tout public. TNG du 10 au 16 janvier

Février

une-nuit-a-la-presidence320pascal-victorUne nuit à la présidence 
Jean-Louis Martinelli, écriture et mise en scène. Musique Ray Léma.Les coulisses du pouvoir. Un président et la première dame reçoivent, à la résidence, un investisseur étranger. À cette occasion, un groupe de jeunes artistes est invité au palais afin d’égayer la soirée de leurs chants. Très rapidement cette rencontre dégénère. C’est par le biais de la farce politico-économique que les travers et dérives du monde seront exposés. L’Afrique et ses maux (dette, corruption, prostitution, ajustement structurel, projets culturels de façade…) nous révèlent de façon criante les dérives du monde. Photo © Pascal Victor.
TNP du 27 janvier au 6 février.

JP Castaldi218 par Sylviane LeforestierOlivierLejeune168Le Charlatan
De Robert Lamoureux. Avec Jean-Pierre Castaldi et Olivier Lejeune. Mise en scène Jean Martinez et 5 comédiens. Deux vieilles canailles, dialogues et répliques bien troussées et percutantes. Réelle progression dramatique. Brûlante d’actualité. Photos JP Castaldi © Sylviane Leforestier. Olivier Lejeune © DR. Théâtre Tête d’Or du 27 janvier au 7 février. Et du 24 février au 29 mars.

 

cyranobergerac-vignette-radiant-1410017734Cyrano de Bergerac
Pièce d’Edmond Rostand, mise en scène Georges Lavaudant. Un chef d’oeuvre de « pyrotechnie verbale » où l’alexandrin dramatique jette ses tous derniers feux. G. Lavaudant a habilement raccourci et épuré la pièce. Un pur bonheur à voir jouer les 17 acteurs de la troupe ! Photo © DR. Radiant-Bellevue le les 3 et 4 février.

Lesparticuleselementaires320Les Particules élémentaires
De Michel Houellebecq. Adaptation et mise en scène Julien Gosselin, avec 10 acteurs. Coexistence de la force poétique et de la satire sociale qui révèle les désillusions postmodernes et la fin des idéaux de 1968. Un dispositif contemporain, lumineux et étrange. 3h40 avec entracte. Photo © DR.
Théâtre des Célestins du 3 au 7 février.

 Roméo et Juliette
Opéra de William Shakespeare. Composition Boris Blacher. Direction musicale Philippe Forget. Mise en scène Jean Lacornerie. Avec 8 chanteurs du Studio et 9 musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon. Coproduction Opéra/Théâtre de la Croix-Rousse. Cette découverte d’une oeuvre écrite sous les bombes pendant la guerre et cette création lyonnaise sont deux événements pour tous ceux qui aiment la musique. A découvrir sans faute. 
Théâtre de la Croix-Rousse du 23 février au 4 mars.

 La Barbe bleue
Jeune public. Le conte lui-même, l’écriture et les moyens scéniques s’attachent à faire surgir un imaginaire merveilleux, fragile équilibre d’enchantement et d’effroi. 
Radiant-Bellevue le 24 février.

Esmerate ! Fais de ton mieux !
Mise en scène Brigitte Seth & Roser Montillo Guberna. Création Cie Toujours après Minuit. Avec huit comédiens. Une symphonie du chaos et de l’illusion. Corps, mots, musiques poésie… A la poursuite du bonheur. 
Les Subsistances du 24 au 28 février.

Candide
D’après le conte philosophique de Voltaire. Mise en scène Maëlle Poésy. Le jeune héros y fait l’épreuve du monde, de son absurdité de sa violence et de ses extrémismes. Il se confronte au réel et apprend à développer sa propre pensée, son identité et sa vitalité. 
Théâtre des Célestins du 24 au 28 février.

TNPprince homb.320Le Prince de Hombourg
Tout semble sourire au jeune prince de Hombourg : la gloire militaire et l’amour de la princesse Nathalie… Mais voilà il a transgressé les ordres. Lancé la cavalerie et gagné une bataille avant qu’on lui en donne l’ordre. Il est condamné à mort par la cour martiale. Heinrich von Kleist est un des plus grands écrivains de langue allemande. On est frappé par la puissance des mots, bien traduite par Ruth Orthmann et Eloi Recoing. Par la force des dialogues. Elle fait aussi réfléchir. Si la vie est une guerre, une bataille n’est qu’un épisode de la vie. Pour suivre ses impulsions il faut parfois aller contre les ordres. La dernière pièce de Heinrich von Kleist est une énigme parfaitement mise en scène et interprétée par les acteurs. Un spectacle de grande qualité. JPD. TNP du 25 février au 8 mars.

appellondres-vignette-radiant-1410019696L’Appel de Londres
Pièce de Philippe Lellouche avec une belle distribution : Vanessa Demouy, Philippe Lellouche, Christian Vadim et David Brécourt. Mise en scène Marion Serraut. Ils sont trois. Ils ont quitté la France pour s’installer à Londres. L’appel vers la patrie qui éclate commeun feu d’artifice, va tout faire basculer… Photos © DR.
Radiant-Bellevue le 26 février.

Roméo et Juliette
Opéra de Blacher. Voir en page Musique-Opéra-Jazz
Théâtre de la Croix-Rousse du 24 février au 4 mars.

Mars

 

Le Chalatan
JP Castaldi218 par Sylviane LeforestierOlivierLejeune168Quand deux escrocs se rencontrent qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires d’escrocs. Pas si sûr… La pièce prend rapidement un tour totalement inattendu. Ils montent une escroquerie énorme. Mais ils ont vu un peu trop grand. Ils sont dépassés par les évènements…Les deux excellents compère Olivier Lejeune et Jean-Pierre Castaldi sont rejoints tour à tour par cinq autres acteurs.Geneviève Gil incarne une secrétaire dévouée et plus que parfaite. Et Pascal Provost fait un rôle de composition époustouflant. Revue par Jean Martinez, la pièce de Robert Lamoureux, n’a pas pris une ride. Rire assuré. JPD. 
Théâtre Tête d’Or jusqu’au 29 mars.

Innovation. au Théâtre Tête d’Or. Une vidéo présente la saison 2015/16 aux spectateurs.
Le Théâtre Tête d’Or présente aux spectateurs, en première partie de soirée et en avant première les huit pièces de la prochaine saison. Interviews d’acteurs, extraits de pièces, visuels des affiches, détail des abonnements et prix : tout y est. La vidéo est vivante. On pourra ainsi voir à partir de septembre. « Le Chat » de Georges Simenon avec Myriam Boyer et Jean Benguigui. « Soeurs » avec Agnès Soral. « 8 Femmes » une pièce belge déjantée de Robert Thomas. « Mange » (Avant que ça refroidisse) une comédie avec Claire Nadeau. « Pièce d’identité » de et avec Jean Piat. « Conversations avec ma mère » avec la célèbre actrice belge Jacqueline Bir et Alain Leempoel. « L »Elixir d’Amour » de Eric Emmanuel Schmitt avec, et c’est une double surprise, la danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla et le romancier Eric-Emmanuel Schmitt, sur scène. Enfin « Le Joueur d’Echecs » la dernière nouvelle écrite avant son suicide et publiée à titre posthume, du formidable romancier Stefan Zweig avec Francis Huster.

 

jepreferequonresteami-vignette-radiant-1410021285Je préfère qu’on reste amis
La nouvelle pièce de Laurent Ruquier écrite spécialement pour Michèle Bernier avec Frédéric Diefenthal nous montre le savoir-rire de l’auteur. Amour, rire, humour, comédie, bons mots, répliques. le ton est juste et incisif.
Le Radiant-Bellevue les 7 et 8 mars

Elle Brûle
Un texte construit au coeur du processus de création, à partir d’improvisations sur le plateau… On pense à Emma Bovary. L’héroïne se consume au bord de la vie. Mise en scène délicate de Caroline Guiela Nguyen.
Théâtre de la Croix-Rousse du 10 au 14 mars.

Leben des Galilei. La vie de Galilée
De Bertolt Brecht. Musique Hanns Eisler. Mise en scène Armin Petras. En allemand surtitre en français. Alors qu’il braque son téléscope vers les astres, le mathématicien n’en dirige pas moins un regard passionné sur les hommes et le monde. Un arsenal optique spectaculaire fait jaillirent de fascinants tableaux. Durée 3 h.
Théâtre des Célestins du 10 au 13 mars

uneheure231417cm-vignette-radiant-14100225431 heure 23′ 14″ et 7 centièmes
Théâtre, danse. Un spectacle avec Jacques Gamblin et Bastien Lefèvre qui se rassemblent à nouveau dans un projet associant le Théâtre et la danse. Un duo d’énergie et de complicité sans faille. Mots, mouvement, humour, absurde. Photo Jacques Gamblin et Bastien Lefevre © DR.
Radiant-Bellevue le 14 mars

Le Jardin Englouti (Sunken Garden)
Film-Opéra de Michel van der Aa 2013. Livret David Mitchell. En anglais surtitre en français. Direction musicale Etienne Siebens. Orchestre de l’Opéra de Lyon. Co-production. Un vidéaste, travaille avec le soutien d’une productrice mécène, à l’oeuvre de sa vie : un documentaire sur un jeune homme disparu mystérieusement et enquête. Réalisme fantastique humour et tragédie.
TNP du 15 au 20 mars

La Place Royale (ou l’amoureux extravagant)
De Pierre Corneille. rien d’ennuyeux, bien au contraire. Coeurs et places à prendre, tromperies, mensonges, enlèvements, trahisons, coups de théâtre, fausses lettres… L’aventure est bourrée de suspens.
Théâtre de la Croix-Rousse du 17 au 27 mars.

Le temps des muffins. Fantaisie culinaire. Tout public. TNG du 14 au 19 mars

Petit Eyolf
D’après l’une des dernières pièces d’Henrik Ibsen. Mise en scène Julie Berès. Co-production. Un philosophe, père de famille, décide de renoncer à son oeuvre pour se consacrer à un jeune garçon handicapé… Etrangeté symbolique des dialogues et complexité des sentiments. 
Théâtre des Célestins du 17 au 21 mars

Le Voci di Dentro
D’Eduardo De Philippo. Mise en scène Toni Servillo. En italien surtitre en français. Où l’on découvre le maître contemporain de la comédie napolitaine à partir d’une de ses pièces méconnue, mais éblouissante. Avec douze acteurs italiens.
Théâtre des Célestins du 26 au 29 mars

Week-end sur Mars
Dans le cadre du printemps de la création – 2ème édition. des créations pour tous. Six spectacles : musique/danse, workshop, cirque, théâtre performance et musique/théâtre. 
Les Subsistances du 26 au 29 mars

Orlando ou l’impatience
Texte et mise en scène Olivier Py. Orlando cherche désespérément sa mère, célèbre actrice. La scénographie sera une chorégraphie d’espaces intérieurs, une cavalcade de lieux intimes qui feront du spectacle un ouvrage picaresque. Production Festival d’Avignon. Co-production. 
TNP du 24 mars au 2 avril.

Semianyki Express 
« Attention à la fermeture des portes. Attention au départ. Vous emba rquez dans le Semianyki Express ». Et la vapeur s’échappe des pistons,, le train s’ébranle, les roues passent sur les éclisses. La joyeuse troupe du célèbre Teatr Licedei de Saint- Petersbourg emmène le spectateurs dans un voyage sans parole. Les six clowns sont tour à tour, chef de gare, barman, serveuses, balayeuse. Ou voyageurs snobs, danseuse espagnole, pilote d’avion, cantatrice, vamps… Les saynètes de la vie fantasque du wagon-restaurant se succèdent à toute vitesse. Leurs sketches sont imprévisibles. Leur humour est international, quoique parfois un peu trop décalé. Ils savent tout faire, mimer, trembler, tomber, reproduire le roulis et les freinages du train. Avec un look et des attitudes tantôt poétiques, tantôt frappadingues. Les Russes sont gros buveurs : la saynète des bouteilles au bar est impayable !.. Le tout ponctué de bruitages réalistes et percutants. JPD. Radiant-Bellevue les 30 et 31 mars.

 Le Misanthrope. Théâtre tout public. TNG du 31 mars au 3 avril

Avril

Le Malade Imaginaire
De Molière. Mis en scène Michel Dydim. Co-production. La pièce est représentée pour la première fois le 1° février 1673, le 17, Molière meurt sur scène. Tous les thèmes chers à Molère sont là : pédanterie, hypocrisie, vanité, mariage forcé, angoisse de la mort. Humour et ironie. La mise en scène se joue des époques.
Théâtre des Célestins du 31 mars au 10 avril.

Du Pain et des Rolls
Librement inspirée de La Maman et la Putain de Jean Eustache. Ecriture In-quarto. Mise en scène Julie Duclos. Co-production. Alexandre, intellectuel désoeuvré, vit plus ou moins aux crochets de Marie, sa maîtresse. Il jette son dévolu sur une autre femme…
Théâtre des Célestins du 31 mars au 10 avril.

Acapulco320CalfanFEG

Acapulco Madame, partira, partira pas ?
Un inconnu l’appelle. Une erreur, un malentendu. « Rendez-vous à l’aéroport, lundi à 18h15 pour Acapulco… J’ai les billets ». Elle n’a qu’à préparer sa valise. Et si elle en profitait pour partir, pour enfin « exister » ? Une famille sans histoire. Jérôme, F.E. Gendron, bel homme et (trop) sûr de lui. Nat son épouse, mère au foyer heureuse, est incarnée par Nicole Calfan, chic et distinguée. Sa famille l’adore, mais ne la voit plus. Son mari un peu macho, la prend pour un « meuble ». « Tache de ne plus me considérer comme une sous développée » s’exclame-t-elle ! Eric Boucher, le prof, est impayable dans le rôle de Thomas ! Laurence Pierre, la soeur ramène tout à la psychologie, avec aplomb. Mais eux aussi la négligent. Seul le fils, Edgar Klimt, semble la comprendre. Partira, partira pas ? Toute la pièce repose sur cette incertitude. La pièce d’Yves Jamiaque est sensible, drôle, toute en nuances et en finesse. La mise en scène de Jean-Luc Moreau donne le ton juste. Une fort agréable soirée. JPD. Photo Nicole Calfan et Eric Gendron. © DR. Théâtre Tête d’Or du 2 au 12 avril. Et du 26 avril au 5 juin

La Belle Saison. Lecture tout public. TNG les 8, 9 et 10 avril.

Discours à la nation
Mise en scène Asciano Celestini. Avec David Murcia. Un texte percutant éminemment politique, mais aussi drôle et poétique, avec des personnages cyniques, politiciens ou chefs d’entreprises qui se rient du peuple, avec férocité, sans remords et un culot infernal.
Théâtre de la Croix-Rousse du 8 au 11 avril.

Birdy
Théâtre. Emmanuel Meirieu aborde le théâtre en créateur d’émotions fortes. Il poursuit son exploration des grandes oeuvresn littéraires contemporaines avec Birdy, d’après le roman de William Wharton. Sublime ! Un histoire sur l’amitié. Birdy est enfermé dans un hôpital psychiatriqueSon ami le sauve.
Radiant-Bellevue le 7 avril.

Big Apple
D’Isabelle Le Nouvel. Mise en scène Niels Arestrup. Avec Marianne Basler et Christophe Malavoy. Une pièce déchirante jusqu’au bout sur l’amour et la mort. Deux grands acteurs dirigés avec délicatesse. Une bouleversante tragi-comédie.
Radiant-Bellevue le 9 avril.

Liaison Carbone
Nouveau cirque. En famille. Le jonglage comme langage poétique à part entière.  Une science des objets volants au service de l’imaginaire. Poésie du geste et jeux rythmiques. Cie Les Objets Volants. 
Radiant-Bellevue le 10 avril

L’Affrontement
De Bill C. Davis. Adaptation Jean et Domnique Piat. Mise en scène Steve Suissa. Avec Francis Huster et Dany Sardou. 
Un affrontement plein d’humour entre un vieux prêtre et un jeune séminariste. Voyage initiatique et retour aux sources.
Théâtre Tête d’Or du 14 au 18 avril

Macbeth. Théâtre tout public. TNG les 28, 29 et 30 avril

Didon et Enée
Opéra d’Henry Purcell. En version BD. Voir en page Musique-Opéra-Jazz.
Théâtre de la Croix-Rousse du 28 avril au 6 mai

Le triomphe de l’Amour, tonique et enlevé
Depuis 300 ans, la voix de Marivaux n’a cessé de vivre et de parler. Crée en 1732, Le Triomphe de l’Amour est l’une des 39 oeuvres de l’écrivain. Cette pièce fut jouée pour la première fois au TNP en 1955, dans une mise en scène de Jean Vilar. Depuis 2014, elle est entrée au répertoire du TNP. L’intrigue est simple. Une jeune princesse, pour réaliser sa vengeance, se déguise en jeune homme et fait simultanément une déclaration d’amour à trois personnes. A ce triple jeu, peu à peu la comédie se complique. Comment va-t-elle s’en sortir ? La mise en scène de Michel Raskine est pertinente, alternant grands moments, belles phrases et farces. Le décor noir, se module, intelligemment. Les acteurs assurent, car la pièce dure quand même deux heures et demie. Avec une mention particulière pour l’héroïne, Clémentine Verdier; pour Marief Guittier, en vieille fille hyper-réaliste et pour les deux compères Maxime Lanson, Arlequin agile et Thomas Rortais, truculent jardinier. JPD. TNP du 22 avril au 7 mai.

 


 

Liens

* Théâtre des Célestins – Tél. 04 72 77 40 00 – www.celestins-lyon.org

* TNP Villeurbanne – 04 78 03 30 00 – www.tnp-villeurbanne.com

* Théâtre Tête d’Or – Accueil 04 78 62 96 73  – www.theatretetedor.com

* Théâtre de la Croix-Rousse. Place Joannes Ambre 69004 Lyon –  Tél. 04 72 07 49 49 – www.croix-rousse.com

* Radiant-Bellevue-Caluire – Tél. 04 72 10 22 19 – www.radiant-bellevue.fr

* Les Ateliers – Tél. 04 78 37 46 30  – www.theatrelesateliers-lyon.com

* Les Subsistances- www.les-subs.com

* TNG Théâtre Nouvelle Génération – www.tng-lyon.fr