La Lettre Culturelle de Lyon - N°27 Printemps-Eté 2017  - Création 2008

DANSE

Mars / Avril

Festival Sens Dessus Dessous / Maison de la Danse 5-18 mars
Comme chaque année le Festival Sens Dessus Dessous de la Maison de la danse fait découvrir les chorégraphes singuliers, aux propos inclassables. Des artistes qui se caractérisent par leur liberté de ton et leur audace. Poétique et politique aussi.
* Yoann Bourgeois / Maison de la Danse 5-7 mars
Le circassien Yoann Bourgeois est à la fois jongleur, acrobate et danseur. Il revient avec un programme de performances et de reprises qui va mettre la Maison sens dessus dessous ! Photo Yoann Bourgeois © Géraldine Aresteanu.
* Patricia Apergi / Toboggan Décines 8-9 mars
La chorégraphe grecque Patricia Apergi, livre le portrait sans concession d’une société athénienne en plein bouleversement. Une création politique.

* Serge Aimé Coulibaly / Maison de la Danse 10-11 mars.
Avec Kalakuta Républic, Serge Aimé Coulibaly livre une pièce engagée qui va réveiller nos coeurs et nos consciences. Danse sensuelle et virtuose. Chants afrobeat, synthèse entre le jazz, le punk et la musique traditionnelle nigériane. Une pièce haute en couleur ! Hommage à Fela Kulty. Première française. Photo Nuit Blanche a Ouagadougou choregraphie par Serge Aime Coulibaly a l’Institut Francais. Dakar, Senegal © Elise Fitte-Duval.
* Philip Connaughton / Asley Chen / Maison de la Danse 10-11 mars
Deux jeunes chorégraphes prometteurs proposent avec « Whack!! » une pièce détonnante et pleine d’humour, tendre et drôle. Inventive et risques physiques.
* Heddy Maalem / Maison de la Danse 14-15 mars
« Eloge du puissant royaume » Le Krump ( Kingdom Radically Uplifted Mightly Praise) est une danse américaine qui fascine par sa gestuelle primitive, à l’énergie brute et instinctive. Des mouvements compulsifs sobres et puissants. Une nouvelle alternative aux styles hip hop habituels.
* Dorothée Munyaneza. Maison de la Danse 18 mars
Avec « Samedi Détente » Dorothée Munyaneza nous transporte au Rwanda en 1994. Une évocation sensible de l’une des pages les plus sombres de génocide et de l’humanité. Un témoignage qui résonne avec force.
* Arkadi Zaides / Maison de la Danse 18 mars
Ancien danseur de la célèbre compagnie Batsheva, Arkadi Zaides explore avec « Etape de Travail  » la question du vivre ensemble avec le flux des migrants en Europe. Photo Arkadi Zaides © Jérôme Bouyou.

Rock the Ballet / Radiant 14-15 mars
Une superbe technique classique au service de leurs tubes favoris. Mélange de « bad boys » et de « pretty girls » en danse classique, jazz, hip-hop, taps, acrobaties et arts martiaux. Une performance scénique à l’énergie contagieuse.

Tao Dance Theater / Maison de la Danse 23-25 mars
La compagnie est internationalement reconnue. Le créateur chinois Tao Ye a fondé le Tao Dance Theater. Il vient pour la première fois à Lyon. Il explore un mouvement dégagé de toute forme de narration, d’inspiration asiatique minimaliste. Précision des mouvements. Travail sur une seule couleur : le blanc ! Son but recentrer l’attention sur l’essence de la sensation et de la perception.
Photo © Duan Ni.

Andrès Marin / Kader Attou / Maison de la Danse 29 mars – 1er avril
Un voyage aux sources du Flamenco – le Rajasthan, dans l’Inde du Nord – comme un retour aux racines et une recherche de nouvelle alliances du côté du hip hop. Une sorte dialogue entre le hip hop solaire et épuré de Kader Attou et flamenco iconoclaste d’Andrès Marin. Photo © Peter Buitelaar.

Ballet du Grand Théâtre de Genève
Maison de la Danse 8-13 avril

Après son mémorable « Roméo et Juliette » aux somptueux costumes, la chorégraphe Joëlle Bouvier signe pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève, un bouleversant « Tristan et Isolde ». Une des plus belles histoires d’amour, mais rarement présentée. Avec 22 danseurs. Musique d’après les pages musicales de l’opéra de Wagner.

Ballet de l’Opéra de Lyon / Jiri Kylian / Johan Inger / Toboggan Décines 10-14 avril
Deux entrées viennent enrichir le répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon. Jiri Kylian : « Sleepless », rêve éveillé, conçue pour les danseurs du Nederlands Dans Theater dont le chorégraphe est aussi le directeur. Six danseurs. Jeux de lumière, ludique et mystérieux sur une musique inspirée de Mozart. Johan Inger :  » I New Then « , une gestuelle heurtée et fluide sur la musique de Van Morrison. Pièce pour 9 danseurs. Photo le petit studio c DR.

Le Lac des Cygnes / Ballet et Orchestre / Halle Tony Garnier 23 avril


Mai, Juin, Juillet

Crystal Pite / Maison de la Danse 10-11 mai
La Canadienne Crystal Pite invitée par les plus grandes compagnies du monde est devenue une chorégraphe majeure de la scène internationale. »Betroffenheit » perpétue la traction de la « danse-théâtre » mélangeant les genres, plus le cabaret avec brio. La pièce saluée par le public et les critiques s’affirme comme un futur classique de la danse contemporaine.

Sidi Larbi Cherkaoui / Maison de la Danse 16-19 mai
« Fractus V » est un véritable travail d’orfèvre du mouvement qui nous parle de fraternité au sein d’une société multiculturelle. L’art du mélange, de la liberté de pensée avec 5 danseurs contemporains peu ordinaires (américain, espagnol, allemand, français) et 4 musiciens (japonais, coréen, indien,). Ils ont fait un triomphe à Paris.

Jeune Ballet du CNSMD / Maison de la Danse 23-24 mai
Ils sont en quatrième du conservatoire et dernière année du cursus. Ils vont s’épanouir à l’apprentissage de la scène et de la rencontre avec le public. Ils proposent des chorégraphies de Thierry Malandain « Mozart à 2 « , et des créations 2017 de Harris Gkekas, Pierre Pontvianne et Abou Lagraa. Il faut aller les encourager.

Ballet de l’Opéra de Lyon / Jiri Kylian / Opéra de Lyon 26-31 mai / 1er juin
« One of a kind « . « Unique en son genre », tel est le nom de cette ode à l’individualité des danseurs proposée par Jiri Kylian. Un long ballet en trois parties, oeuvre collective dont les duos et solos mettent en valeur tous les danseurs. Gestuelle d’une inventivité extrême et virtuosité sur la partition de Brett Dean qui combine chants tibétains et inuits avec violoncelle et madrigaux baroques. C’est un hymne à la vie. La pièce est entrée au répertoire en 2008 et c’est toujours un plaisir de la voir ou de la revoir. Photo le magnifique grand studio de répétition des danseurs © DR.

Ballet Junior de Genève / Maison de la Danse 31 mai – 3 juin
Le Ballet Junior de Genève séduira toutes les générations et surtout le jeune public à qui ce spectacle est dédié. Une proposition joyeuse et fantasque. « Girls and Boys » Tendresse des amours enfantines avec 18 danseurs. « Rooster », qui avait enchanté le public de la Mdld en 2012, est une frénésie rythmique tour à tour drôle et onirique avec 12 danseurs. Deux pièces foisonnantes pour ce double programme promesse d’avenir.


Liens

* Maison de la Danse –  Tél. 0472781818 – www.maisondeladanse.com

* Opéra de Lyon – www.opera-lyon.com

* Toboggan Décines – www.letoboggan.com

* Le Radiant-Bellevue Caluire – www.radiant-bellevue.fr

* Conservatoire CNSMD – www.cnsmd-lyon

* Halle Tony Garnier – www.halle-tony-garnier.com

* Amphi 3000 – Cité Internationale – www.ccc-lyon.com

* numeridanse.tv – www.numeridanse.tv

* Nuits de Fourvière – www.nuitsdefourviere.fr

La vidéothèque internationale de la Maison de la Danse est en ligne. A consulter gratuitement sur place,  les écrans de la Maison de la Danse. Ou en ligne Pour comprendre la danse avec des parcours thématiques pour petits et grands. Un outil idéal pour les pédagogues. La relecture des oeuvres / Danse et musique / L’espace scénique / Love dance. http://www.maisondeladanse.com/ressources-video/numeridanse