Site d'informations culturelles de la région lyonnaise

THÉÂTRE

N°29 Printemps-Eté 2018
Retour vers la page Sommaire/Accueil

Mars / Avril

A la trace / Théâtre des Célestins / jusqu’au 3 mars
Texte Alexandra Badea. Mise en scène Anne Théron. Un spectacle exclusivement féminin, mais conçu comme un polar. Une femme qui cherche une

Ivo Livi, De Ali Bougheraba Et Cristos Mitropoulos, Mise en scene Marc Pistolesi, Avec Camille Favre-Bulle, Ali Bougheraba, Benjamin Falletto, Cristos Mitropoulos, Olivier Selac, Theatre des Carmes (Avignon), Le 6 juin 2016, © Fabienne Rappeneau

autre femme sans savoir pourquoi, ni si elle est en vie. Marchande d’art, elle voyage aux quatre coins du monde. Avec une superbe distribution.

Edmond / Radiant-Bellevue / 3 – 4 mars
Saviez-vous que la première de « Cyrano de Bergerac » se fit au théâtre avec pas moins de 100 personnes sur scène ! Le metteur en scène Alexis Michalik, retrace avec panache la création de la première de « Cyrano de Bergerac », « Edmond « est un bijou d’épopée débridée. Avec Guillaume Sentou et une douzaine d’acteurs, rendent cette comédie jubilatoire et populaire.

Actrice / Théâtre des Célestins / 6 – 10 mars
Texte et mise en scène Pascal Rambert. Une magnifique fable russe. Avec Marina Hands, Audrey Bonnet avec une quinzaine d’acteurs. Une comédienne est en train de mourir, elle aura la grandeur et l’humilité de devenir un personnage. C’est triste, mais avec humour. Les grandes maisons européennes accueillent Pascal Rambert. Photo © Jean-Louis fernandez.

Calamity Jane / Billy the Kid / Théâtre de la Croix Rousse 5 – 8 mars Et Théâtre de la Renaissance 9-10 mars
Une
originale évocation musicale de l’Ouest Américain
Direction musicale Gérard Lecointe. Mise en scène Jean Lacornerie. Coproduction. « Un décor typique de l’Ouest, ingénieusement adapté au théâtre musical. Sur une grande palissade en bois, sont projetées des vidéos, ou réalisés en direct les superbes dessins, très évocateurs, de Stephan Zimmerli. Une porte sur le côté et des effets de lumière la transforment, en un clic, en maison. Ambiance de saloon avec des lumières basses. Sur les côtés les musiciens des Percussions Claviers de Lyon et un violoniste. Calamity Jane, fut dans les années 1862/75, une héroïne courageuse de la conquête de l’Ouest Américain. La soprano américaine, Claron Mc Fadden, chante les lettres émouvantes et nostalgiques de Calamity Jane à sa fille, loin d’elle. Les xylophones, vibraphones et marimbas révèlent tout l’imaginaire de la musique de Ben Johnston. A la même époque, Billy the Kid, devint un mauvais garçon malgré lui. Sa courte vie fût très mouvementée. Condamné à mort il s’enfuit deux fois de prison. Il fût tué, à 22 ans par le shériff Pat Garrett. Michel Ondaatje, l’auteur du Patient Anglais, nous livre des témoignages, des récits, des poèmes hallucinés. Avec sa voix de bluesman, Bertrand Belin nous les chante avec désespoir et humour, dans l’ambiance aux sonorités singulières des Percussions Claviers de Lyon et sur la musique du compositeur anglais Gavin Bryars. Un beau puzzle musical et visuel, au rythme nonchalant ». JPD.

Le Chant de l’oiseau amphibie / TNP / jusqu’au 10 mars
Texte et mise en scène Wadji Mouawad. Un jeune scientifique allemand d’origine israélienne en violent conflit avec son père, montre, comment, dans les lutte fratricides, il n’existe aucune réalité qui puisse dominer une autre.

La Demande d’emploi, où l’art de déstabiliser un candidat
TNP / 1er -10 mars

De Michel Vinaver, mise en scène René Loyon. « Un décor double des années 70, d’un côté un sobre bureau d’entreprise, de l’autre un appartement. Un directeur des ventes au chômage, sûr de lui, une épouse trop inquiète, une adolescente en constante rébellion; et un recruteur d’entreprise, très professionnel. Je dirais que la particularité de cette pièce est sa déconstruction narrative. Le candidat à l’emploi doit faire face simultanément à trois dialogues. Répondre aux questions insidieuses du recruteur, rassurer sa femme et recadrer sa fille. A les écouter parler presque ensemble, on imagine facilement les affres et les cauchemars du chômeur, confronté aux préoccupations de la vie quotidienne, en plus de sa difficile recherche d’emploi. D’autant plus que le recruteur, sous des airs charmeurs, s’ingénie, insidieusement, à déstabiliser le candidat, de moins en moins sûr de lui… Les répliques, pertinentes, sont en résonance avec les entretiens d’embauche d’aujourd’hui. Les pièces de Michel Vinaver, « Par dessus bord », « Bettencourt Boulevard », et « La Demande d’emploi », sont dans l’air du temps. Cette dernière écrite en 1971, est hélas terriblement d’actualité ». JPD. Photo © Lot.

Un Animal de Compagnie / Radiant-Bellevue / 10 mars
Après « Le Dîner de Cons », « Le Placard » et « L’Emmerdeur », François Pignon est de retour dans un « Animal de Compagnie », la nouvelle comédie de Francis Weber… Un regard tendre et désabusé sur les naufrages du couple. Avec Stephane Freiss et Noémie de Lattre.

George Dandin / Théâtre des Célestins / 13 – 24 mars
De Molière, créée à Versailles en 1668. Avec la troupe permanente du Préau. Paysan enrichi, sorti de l’ombre, devenu bourgeois, George Dandin a voulu changer de nom devenir quelqu’un… Après trois échecs, trois humiliations, c’est la descente aux enfers. Une farce d’un pitre mélancolique.

Richard II / Théâtre de la Croix-Rousse / 15 – 24 mars
De William Shakespeare. Mise en scène Guillaume Séverac-Schmitz. Une fresque historique médiévale et méconnue, écrite en 1595, inspirée par le règne de Richard II, roi d’Angleterre… Un roi, cynique et dépensier, mal aimé de son peuple et qui abdique et qui perd tout. Sept acteurs jonglent avec une trentaine de rôles, dans une ambiance de sang et de tempête, un rythme enlevé sur une musique allant du baroque à l’électronique. Photo © Lauran Chourrau.

Ivo Livi ou la vie d’Yves Montand. Jubilatoire !
Théâtre Tête d’Or / jusqu’au 24 mars
« 
Ivo Livi est né en Toscane. Pauvre, il partit pour l’Amérique, mais ne put aller plus loin que Marseille. La narration originale, ludique et parfois désopilée, montre, en sketches successifs, le tourbillon que fût la vie d’Yves Montand. Ils sont cinq artistes. Ils ont tous les talents : acteurs, mimes, imitateurs, chanteurs, danseurs. Dans leurs vêtements sombres, ils savent mêler comédie, humour, poésie et émotion. Camille Favre-Bulle, au centre, a le don génial de se métamorphoser. Ce spectacle fût récompensé par le Molière 2017, du meilleur spectacle musical. Epoustouflant. Une soirée coup de coeur ! » JPD. Photo © Fabienne Rappeneau.

La Garçonnière / / Radiant-Bellevue / 13 – 14 mars
Amérique des années 50, gratte ciels et rêve américain. Comédie sociale et comédie romantique s’entremêlent avec efficacité. Cette adaptation du fameux film de Billy Wilder « The Appartment » est pour la première fois adapté au théâtre. Photo © DR.

Peau de Vache / / Radiant-Bellevue / 16-18 mars
L’humoriste Chantal Ladesou revient sur scène dans « Peau de Vache », la savoureuse comédie des auteurs spécialistes du rire Barillet et Grédy, mise en scène Michel Fau. Un homme et deux femmes. Qui sera la plus peau de vache des deux ? Et Chantal Ladesou est un phénomène explosif sur scène !

Back into Nothingness / TNP / 16-17 mars
Création dans le cadre de la Biennale Musiques en scène. Monodrame scénique pour comédienne-chanteuse, choeur mixte et électronique. Composition Néuria Gimenénez-Comas. Texte Laure Gauthier. Direction musicale Nicole Corti. Choeur Spirito. Photo © DR.

Tout ce que vous Voulez / Radiant-Bellevue / 21 – 22 mars
Sous les toits de Paris. Une dramaturge à succès, Lucie incarnée par Bérénice Bejo (The Artist), voit surgir dans sa vie une tornade nommée Thomas ( Stéphane de Groodt). Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière réalisent une superbe comédie, mise en scène par un grand metteur en scène de théâtre Bernard Murat. Photo La Garçonnière © DR.

 

Polyeucte / Corneille / Théâtre de la Renaissance 21-23 mars
On ne joue plus guère Polyeucte. Le fou de Dieu de Pierre Corneille n’est plus à la mode. Corneille non plus d’ailleurs. N’était l’infatigable Brigitte Jaques-Wajeman qui ne cesse de ressusciter ses monumentales et visionnaires tragédies, avec ses alexandrins qui sonnent, roulent et tonnent comme pour une symphonie héroïque, ou une saga aux mille rebondissements, matrice scénaristique méconnue de bien des séries télé d’aujourd’hui… Corneille crée un jeune homme charmant qui, à peine baptisé, cherche le martyre et décide de s’attaquer, au nom du Dieu qui lui a été révélé, aux statues des dieux romains qu’il considère comme des idoles païennes qu’il faut détruire. Polyeucte n’a désormais qu’une hâte, celle d’échanger la volupté heureuse qu’il goûte auprès de sa jeune femme, contre une jouissance infiniment plus intense : celle du sacrifice et du renoncement. Un désir qui le pousse à s’arracher brutalement à sa femme, à se livrer à une violence digne d’un terroriste et à souhaiter le plus tôt possible la mort. Dans de splendides décors et avec des comédiens en élégants costumes d’aujourd’hui, Brigitte Jaques-Wajeman fait superbement entendre et comprendre le texte. Ça semble peu. C’est beaucoup.

La Pitié dangereuse / TNP / 23 – 30 mars
La célèbre pièce de Stefan Zweig; dans une version et mise en scène de Simon McBurney. L’Autriche à la veille de la seconde guerre mondiale. Montée de l’antisémitisme. Le seul roman achevé de Stefan Zweig, transformé en une forme polyphonique virtuose. Par la Schaubühne Berlin, en allemand, surtitre en français.

Le Journal de ma Fille / Théâtre Tête d’Or / 27 mars – 29 mai
Une comédie de Coralie Miller. Avec Philippe Caroit et Anne Jacquemin. Mise en scène Jean-Luc Moreau. Un couple lit le journal intime de leur fille ado… Disputes, mensonges, révélations. Histoire de famille et de couple. Mais gaie !

Tristesses / Théâtre des Célestins / 27 – 31 mars
Texte et mise en scène Anne-Cécile Vandalem avec onze acteurs. Triomphe au Festival d’Avignon. Des personnages faibles en situations d’échecs, sur une île au Nord du Danemark. Images et musiques sur un quotidien vacillant, avec pour seul désir, celui de redonner leurs valeurs à toutes nos tristesses.

Le Groenland / TNP / 27 mars – 14 avril
Résidence et création. e Pauline Sales. Mise en scène Baptiste Guiton. Un voyage vers le Groenland avec un secret, un niveau point de départ. « Elle part, une nuit avec sa petite fille, pour le Groenland, elle lui raconte des histoire, elle nous raconte son histoire. Avec Tiphaine Rabaud-Fournier. Photo Groenland © Sebastien Quencez.

Bluebird / Théâtre des Célestins / 3 – 7 avril
De Simon Stephens, un des auteurs anglo-saxon le plus représenté dans le monde. Mise en scène Claire Devers. Avec Grégory Gadebois, que l’on dit le nouveau Depardieu. Le temps d’un trajet, le chauffeur de taxi, Jimmy se confie… Une histoire improbable et sordide.

Saigon / Théâtre de la Croix-Rousse / 04 – 07 avril
Création 17-18. Texte et mise en scène Caroline Guiela Nguyen, avec la douzaine d’acteurs de l’équipe artistique. A HÔ Chi Minh-Ville (ex-Saigon), à la recherche des histoires oubliées. C’est une polyphonie d’hsitoires d’amour, d’exil, des comédiens vietnamiens, des chansons d’amour… Dans un restaurant méticuleusement reconstitué sur le plateau. Spectacle en français et en vietnamien surtitre en français. Photo © Jean-Louis Fernandez.

Silence on Tourne / Radiant-Bellevue / 5 avril
Une équipe de cinéma a investi un théâtre pour un tournage. Aujourd’hui se tourne la séquence du mari trompé. Des personnages déjantés vont se succéder… Et ce sont les spectateurs qui vont se voir confier le rôle de figurants. Les interlude sont joués par jazzmen, déguisés en machinistes. Rires et bonne humeur !

Le Fusible / Théâtre Tête d’Or / 10 – 11 – 12 avril
Un homme d’affaires se prépare à changer radicalement de vie. Il a tout organisé dans les détails. Divorce, île paradisiaque, maitresse… Mais tout foire, le four explose, il perd la mémoire. Humour ! De Sylvain Meyniac. Mise en scène Arthur Jugnot. Avec Stephane Plaza et Arnaud Gidoin.

Miss Carpenter / Théâtre Tête d’Or / 17 – 18 avril
De Sébastien Marnier avec Marianne James. Mise en scène Eric Emmanuel Schmitt et Steve Suissa. Miss Carpenter se voit toujours belle actrice admirée, mais les outrages du temps et les huissiers l’obligent à sortir la Jaguar pour décrocher un rôle… S’ensuite une cascade effrénée de rire et d’émotions.

Le Pays lointain / Théâtre des Célestins / 24 – 28 avril
De Jean-Luc Lagarce. Mise en scène Clément Hervieu-Léger. Co-production. Avec quatre acteurs de la Comédie Française. Un jeune homme et son voyage. Récits des ultimes fragments de vie avec des personnages partiellement dévoilés. A l’aube de la mort. Thèmes détournés, émotions.. Mais pas triste. (3h30 avec entracte).

 

Mai / Juin / Juillet

Professeur Bernhardi / Théâtre des Célestins / 2 – 6 mai
D’Arthur Schnitzler. Par un des plus grands metteurs en scène Thomas Ostermeier. Avec 15 comédiens allemands, mais surtitré en français. Une exploration sans pitié des compromissions, lâchetés et petits arrangements. Une pièce très politique, très engagée, en exclusivité aux Célestins. Une fresque politique gigantesque de 2h45.

Trintignant / Théâtre des Célestins / 15 – 22 mai
Des textes de Jacques prévert, Robert Desnos, Boris Vian, Allain Leprest. La poésie est dite par Jean-Louis Trintignant. La musique est d’Astor Piazzolla. Interpétée Daniel Mille et cinq musiciens. La voix bouleversante de Jean-Louis Trintignant magnifie les textes et l’émotion qu’ils dégagent.

La Jeanne de Delteil / TNP / 14 mai – 10 juin
Au répertoire. Production TNP. D’après le roman de Delteil Oeuvre scénique de Camille Grandville. Scéographie Christian Schiaretti. Une actrice seule prend possession d’un plateau nu. Jeabbe d’Arc a-t-elle existé réellement ? Elle est devant nous. La voilà, « la fille belle des victoires »…

Dans la Peau de Don Quichotte / Théâtre de la Croix-Rousse : 15-19 mai
Ciné-spectacle. Création 17-18. D’après Miguel de Cervantès. Production La Cordonnerie. Adaptation et mise en scène Métilde Weyergans et Samuel Hercule. Mêlant cinéma, théâtre et musique La Cordonnerie s’attache à nous faire redécouvrir les grands mythes actuels entre réalité et imaginaire.

La Bonne Planque, délicieusement rétro / Radiant-Bellevue / 16 mai
Tous les ingrédients du bon théâtre de boulevard. Quiproquos, drôlerie, surprises, comique de situation, burlesque, rebondissements inattendus, humanité et sensibilité. Avec en plus de la vivacité, du nerf, du rythme, de la précision, mais aussi de la fantaisie et de l’humour ! Les répliques fusent dans ne ambiance délicieusement rétro ! Cette comédie de Michel André, ambiance des années 60, mise en scène par Antony Mettler est jouée merveilleusement par la troupe suisse « Les Amis du Boulevard Romand ». Remarqué la performance des deux acteurs principaux. Pierre Aucaigne, un doux, naïf, extravagant ! Anne-France Tardiveau, touchante de duperie et de mensonges. Nombreux rappels et vifs applaudissements. A noter, la salle était pleine, malgré la finale de la Ligue Europa à Lyon. JPD.

Dans la Peau d’un magicien / Théâtre de la Croix-Rousse / 29 mai-2 juin
Théâtre-magie. Conception et interprétation Thierry Collet.Il est magicien, mentalisme et illusionniste. Il se raconte, anecdotes et tours à l’appui. Son travail, ses challenges, ses tours impossibles et ses défis. Il se met à nu, sans costumes truqués.

Festen / Théâtre des Célestins / 12 – 16 juin
De Thomas Vinterberg. Adaptation Bo. Hr. Hansen. Mise en scène Cyril Teste et Collectif M&M. Réalisé en 1998, « Festen » incarne le film culte de la nouvelle vague danoise. Un repas de famille qui se transforme en une histoire abominable et sordide. La pièce est une performance filmique entre le théâtre, les images, la vidéo. Une nouvelle forme de cinéma vivant avec les outils d’aujourd’hui. et le cinéma vivant avec les outils d’aujourd’hui

Retour vers la page Sommaire/Accueil


 Liens (les liens ne sont pas sponsorisés)

* Théâtre des Célestins – Tél. 04 72 77 40 00 – www.celestins-lyon.org

* TNP Villeurbanne – 04 78 03 30 00 – www.tnp-villeurbanne.com

* Théâtre Tête d’Or – Accueil 04 78 62 96 73  – www.theatretetedor.com

* Théâtre de la Croix-Rousse. Place Joannes Ambre 69004 Lyon –  Tél. 04 72 07 49 49 – www.croix-rousse.com

* Radiant-Bellevue-Caluire – Tél. 04 72 10 22 19 – www.radiant-bellevue.fr

* Les Ateliers – Tél. 04 78 37 46 30  – www.theatrelesateliers-lyon.com

* Les Subsistances- www.les-subs.com

* TNG Théâtre Nouvelle Génération – www.tng-lyon.fr