LA LETTRE CULTURELLE DE LYON
Spectacles. Concerts. Théâtre. Expositions. Patrimoine. Voyages.
Création 2008. N°26 Automne-Hiver 16/17

PATRIMOINE

Charlie Chaplin renaît au nouveau
Chaplin’s World de Vevey

 

studio1-320 maquillage  maquillage1-320

 

 

 

 

 

 

Photos Chaplin’s World™ Corsier-Vevey Marc Ducrest © Bubbles Incorporated S.A. Tous droits réservés.
Charlie Chaplin est né dans une famille très pauvre de Londres. Il émigra aux États Unis. Il réalisa d’innombrables films et devint célèbre. Mais c’était la guerre froide avec la Russie. L’Amérique faisait alors la chasse aux sorcières. On l’accusa, à tort, de communisme. Il défendait les ouvriers, les pauvres et les opprimés. Il fut le premier à dénoncer le nazisme. Malgré cela, on le condamna,  il dût s’exiler. Il s’installa dans une très belle demeure, le Manoir de Ban, à Corsier sur les hauteurs de Vevey, en Suisse. Un écrin de verdure entre lac et montagnes, où il vécut heureux entouré de sa femme Oona et de ses nombreux enfants.
Avril 2016. La Compagnie des Alpes et Le Musée  Grévin, en association avec la famille Chaplin, ouvrent un site unique au monde autant par son concept, que par sa scénographie. Une éblouissante réalisation très soignée : Chaplin’s World. Ce site est entièrement consacré à la vie et à l’œuvre légendaire de l’artiste. Visite guidée express de l’univers de Charlie Chaplin.

Reproduction saisissante d’un studio de cinéma de l’époque

On nous conseille de commencer la visite par le studio. Un bâtiment tout neuf, demi enterré, à moitié caché dans la pente. Un petit film de 10 minutes, est présenté dans l’auditorium de 150 places. Il retrace la vie et l’oeuvre de Chaplin avec des extraits de ses films.
Les gags de Charlot sont imprévisibles, c’est ce qui fait leur succès . Exemple :  «  Il est perché sur une échelle. Il nettoie l’enseigne d’un magasin. L’échelle oscille, tangue. Il va tomber ». On s’attend à ce qu’il tombe.  « Il tombe. » … Le gag serait facile. Mais « En se relevant, Charlot choqué, met le pied par inadvertance dans son seau d’eau ! ». C’est le truc en plus. Le gag devient alors génial !

Chaplin's World™, Corsier-s-Vevey, Switzerland,  © 2016 Marc Ducrest for Bubbles Incorporated

Le grand studio. Chaplin’s World™, Corsier-s-Vevey, Switzerland, © 2016 Marc Ducrest for Bubbles Incorporated

Ensuite nous pénétrons dans le studio par la réplique, d’une rue populaire de Londres, en fait c’est la reconstitution des décors d' »Easy Street », avec marchande des quatre saisons, agent de police, gamin hirsute… Les personnages, grandeur nature, sont en cire, parfaitement imités par les ateliers du Musée Grévin. Nous descendons dans les entrailles du studio. Le grand plateau est tout à fait véridique avec caméras, projecteurs, table de montage, la machine des « Temps Modernes » est projetée sur un écran géant et la cabane pivotante de la  » Ruée vers l’or » fonctionne.  Bref on retrouve tous les accessoires et l’atmosphère d’un studio d’époque.
Chaplin avait des talents multiples. « Chaplin joue, scénarise, réalise, monte, produit et se charge de distribuer tous ses films, dont il compose également la musique. Il travaille à l’instinct et laisse les personnages porter l’intrigue. Si elle ne mène nulle part, Chaplin la retravaille jusqu’à ce qu’elle progresse tout en lui restant fidèle. Le Dictateur est son premier film 100% parlant. C’est aussi le premier dont il a entièrement écrit le scénario avant même le début du tournage. » Peut-on lire sur l’un des nombreux panneaux explicatifs disséminés tout au long du parcours dans le Studio et le Manoir. Chalie Chaplin réalisa une soixantaine de courts et longs métrages, muets au début, sonores à la fin. Dont : Les Feux de la rampe, Le Dictateur, La Ruée vers l’or, Le Kid, Les Temps modernes, Un roi à New-York, La Comtesse de Hong-Kong, etc.

 

Un étonnant face à face avec les personnages de ses films 

chaplins-world-commissariatcjpdchaplins-world-restaurantcjpdchaplins-world-agent-polic-cjpdjpgchaplins-world-einsteinNous retrouvons Charlot dans tous ses rôles : humain, dramatique ou drôle. Ses partenaires habituels sont là aussi, Paulette Goddard, Eric Campbell, reproduits avec fidélité, en taille réelle, plus vrais que nature. Barbier, patron de restaurant, agent de police. On les croise au détour d’un couloir, on se trouve face à face. Séquence émotion ! Il est en photo avec Albert Einstein, on le côtoie dans sa salle de bains. Ceux qui l’ont inspiré sont là aussi : Sophia Loren, Roberto Begnini, Fellini, Michael Jackson, Buster Keaton, Woody Allen. Einstein était son ami. Bref une immersion, très réaliste, dans l’univers hollywoodien de Charlie Chaplin. Nous croiserons, ainsi, une trentaine d’acteurs et de célébrités en cire, réalisés tout spécialement par Le Musée Grévin. Photos Le commissariat de police, le restaurateur, l’agent de police d’Easy Streat, Einstein dans sa salle de bains. © JP Doiteau

 

Restauration du mythique Manoir de Ban

manoir2-320

Le salon-bibliothèque. 2016 Chaplin’s World™ © Bubbles Incorporated S.A. Tous droits réservés

Les portes du mythique  Manoir de Ban, s’ouvrent à nouveau et nous font revivre les moments forts de la vie de l’artiste. Nous parcourons son album de famille. Pas du tout en feuilletant un vieil album jauni par le temps, mais par des images, des photos, des vidéos, des extraits de films présentés sur des écrans parfaitement incorporés à la décoration du manoir et si subtilement présentés qu’on croirait la maison encore habitée. Nous sommes dans le bureau-bibliothèque, dans le salon, la salle à manger. Les mille souvenirs, le mobilier et les objets personnels sont présentés ici pour la première fois. Pour les plus jeunes c’est une découverte et pour les plus anciens, un retour en arrière émouvant d’un demi siècle.

chaplins-parcincorporated_parc_110

Le grand parc 2016 Chaplin’s World™ © Bubbles Incorporated S.A. Tous droits réservés

Le grand parc recèle d’immenses arbres, cèdres, cyprès, pins, séquoias, cryptomérias. Chaplin s’y promenait souvent. Il réunissait tous ses enfants autour d’un barbecue chaque samedi. Chaplin, marié plusieurs fois a eu une dizaine d’enfants dont entre autres Géraldine Chaplin et Victoria Chaplin. Une belle saga dont on découvre l’album de famille du Manoir. Ce lieu classé offre une vue exceptionnelle sur le lac et les montagnes de la Riviera Vaudoise. Studio et Manoir de Ban, la scénographie éblouissante, nous transporte par la magie du cinéma dans un voyage inédit à travers le temps.

 

Géraldine Chaplin, à Chaplin’s World

chaplins300-2-world-bubbles-incorporated-35

Chaplin’s World © Bubbles-Incorporated

chaplins-world300-1-bubbles-incorporated-29

Chaplin’s World © Bubbles-Incorporated

Geraldine Chaplin, est la fille aînée du couple emblématique Charlie et Oona Chaplin, et actrice de renommée internationale. N’ayant malheureusement pas pu participer à l’inauguration officielle en avril dernier, en raison d’une actualité chargée, Geraldine Chaplin, a profité de l’un de ses rares passages en Suisse pour revenir et partager ses premières impressions sur le Manoir devenu Musée. 
Geraldine Chaplin a huit ans quand elle fait sa première apparition au cinéma, dans Les Feux de la rampe, réalisé par son père et connaîtra un immense succès avec Omar Sharif dans Docteur Jivago. Dans le film Chaplin de Richard Attenborough, consacré à son père, elle tient le rôle de sa propre grand-mère, Hannah Chaplin. 
Avec plus de 160 films à son actif, elle tourne avec les plus grands réalisateurs : Pedro Almodóvar, Robert Altman, Martin Scorsese,… Elle incarne également Coco Chanel dans les courts films de Karl Lagerfeld notamment aux côtés de Kristen Stewart ou de Cara Delevingne. 


Des enfants et petits enfants, dignes successeurs

James Thiérrée est le petit fils de Charlie Chaplin. Il est acteur et metteur en scène. Il réalise actuellement un spectacle de cirque théâtral, circassien et chorégraphique extraordinaire « La Grenouille avait raison ». Passé en octobre 2016 au Théâtre des Célestins de Lyon et actuellement en tournée. Un pur chef d’oeuvre au décor invraisemblable… Son précédent spectacle « La Symphonie du Hanneton » avait enthousiasmé les lyonnais. Retrouvez la chronique de Lyon-Newsletter.com.  Voir ici.
Victoria Chaplin, (fille de Charlie Chapin et de sa femme Oona O’Neill) et Jean-Baptiste Thiérrée ont présenté au TNP Lyon-Villeurbanne en octobre 2013 un très beau spectacle « Le Cirque Invisible ». D’éblouissants moments de cirque. Retrouvez la chronique de Lyon-Newsletter.com. Voir ici.

Avril 2016. Chaplin World.

Le Restaurant. 2016 Chaplin’s World™ © Bubbles Incorporated S.A. Tous droits réservés

Le « Tramp » café -restaurant,
la boutique, l’accueil 

Le café-restaurant est installé à l’entrée dans l’ancienne ferme, a l’architecture rurale du pays vaudois. Le décor lui aussi reproduit une ambiance café populaire des années 30. Il prolonge l’illusion et l’esprit de l’artiste qui aimait filmer des scènes de tablées de convives.
Juste en face, l’accueil et la boutique sont installés dans l’ancien garage. Bien que le site soit récent, tout a été prévu, la boutique propose une quantité invraisemblable de produits dérivés à l’effigie de Charlie Chaplin, assez réussis.

Le Chaplin’s World by Grévin en chiffres

Le site est déployé sur 5 hectares, avec les trois espaces du parcours de visite. Le grand studio de 1350 m2, sur deux niveaux et une profondeur de 17m, est un bâtiment d’exception dédié à l’œuvre de Charlie Chaplin. Le Manoir de Ban, présente la vie familiale, le lieu de vie intime sur 500 m2. Le parc de 4 hectares, est intégré au parcours. Plus le café restaurant de 150 m2 pouvant accueillir plus de 100 convives et la billetterie boutique de 110 m2. Et un vaste parking.
La Compagnie des Alpes est le premier acteur mondial du ski. Elle gère les remontées mécaniques des Arcs, La Plagne, Serre-Chevalier, Val d’Isère. Elle gère aussi les parcs de loisirs : parc Astérix, Futuroscope, Walibi et Musée Grévin. Son chiffre d’affaires est de 719 millions d’euros dont 409 dans la montagne et 301 dans les parcs de loisirs, avec déjà un développement à l’international (Musée Grévin à Séoul). Etc.

Des retombées retentissantes

Chaplin’s World eut un écho médiatique retentissant en Suisse et dans le monde. Le 16 avril, jour de la naissance de Charlie Chaplin, plus de 140 journalistes de plus de 30 pays, étaient présents à l’inauguration. Quotidiennement, de nombreux représentants des médias suisses et internationaux se rendent à Chaplin’s World. Les fans de Charlie Chaplin se pressaient nombreux devant les grilles du Manoir, le jour de l’ouverture au public. Ainsi, une visiteuse de nationalité allemande, a fait plus de 800 km pour être la première à l’entrée à 6h30 du matin, et le second visiteur à pénétrer sur le site, était un américain de New- York. C’est toute une région, la Riviera Suisse, qui profite de cette nouvelle destination touristique.

Copyright © Jean-Pierre Doiteau


Infos & Liens

chaplins-world-manoircjpd

Chaplin’s World.
Aller. à Corsier-sur-Vevey en Suisse. Le mieux pour accéder est de prendre l’autoroute depuis Genève, sortie Vevey. Puis direction Corsier, c’est à deux minutes et bien signalé. La fréquentation est importante avec un objectif de 300000 visiteurs par an ! Il est donc préférable d’arriver tôt ou de réserver son entrée par internet. www.chaplinsworld.com

lavauxcjpd

Les vignobles en terrasse de Lavaux © J-P Doiteau

Détours par les vignobles de Lavaux
Au retour nous faisons de superbes détours par les vignobles de Lavaux. Nous sommes dans un pays de vignobles en terrasses. Quittant Chaplin’s World, nous descendons quelques centaines de mètres et tournons à droite. Nous prenons de superbes et étroites petites routes d’accès au vignoble. Nous montons à Chexbres, puis descendons par une superbe route panoramique sur Epesses, Riex et Lutry. Nous prenons un verre sur le port de Lutry, ce charmant bourg médiéval. Puis nous remontons quelques kilomètres dans le pays de Lavaux, dont les vignes sont inscrites au patrimoine de l’Unesco. Aran et Grandvaux sont de superbes villages anciens aux maisons typiques, aux églises rares, avec caveaux de dégustation et vues splendides sur le lac et les montagnes. Mais nous ne vous en dirons pas plus. Tout est à découvrir ! Lavaux à l’Unesco: http://whc.unesco.org/fr/list/1243/