LA LETTRE CULTURELLE DE LYON
Spectacles. Concerts. Théâtre. Expositions. Patrimoine. Voyages.
Création 2008. N°26 Automne-Hiver 16/17

Retour à la page Musées

PATRIMOINE

The true test of a city’s vitality is not commerce, but art.
Albert Esintein

Lyon, capitale mondiale des Murs Peints 

Shanghai 650Fresque Carrefour Wuning Store-103

Shangai Fresque Carrefour Wuning Store © CitéCréation.

Chaque quartier de Lyon possède sa propre identité qui s’est forgée au cours de plus de deux mille ans d’histoire. Quel média, pouvait mieux que les fresques des murs peints, en révéler les grands moments, les réalisations, les découvertes et l’atmosphère ? Lyon fût en 1964, la première ville en France à être équipée gratuitement d’abribus publicitaires de JC Decaux. Depuis ils ont fait le tour du monde. En 2005, Lyon fût la première ville au monde à accueillir les vélos en libre service, ils sont gérés par JC Decaux, ils commencent à faire le tour du monde : Australie, Espagne, Irlande, Suède, Russie, Norvège, Japon, Autriche, Lithuanie, etc. Avec 120 fresques et murs peints, Lyon est devenue en quelques décennies, grâce à CitéCréation, la capitale mondiale des murs peints. Ils font désormais partie du patrimoine, au même titre que les monuments historiques. Ces murs sont entretenus, réactualisés avec le même soin que les sites classés. Berlin650soldaritat

Berlin. L’immense fresque Solidarität © CitéCréation.

CitéCréation a réalisé à ce jour, le record de 650 oeuvres monumentales en tout ! Elles aussi, font le tour du monde. On les trouve à Lisbonne, Porto, Rome, Valence, Vienne, Trikala, Leipzig, Jérusalem, Tibériade, Moscou, Yokohama, Shangai, Vevey, Kapfenberg, Québec, Berlin… CitéCréation a depuis ouvert une filiale à Berlin DekorativeCity et au Québec MuraleCréation, et des représentations à Moscou, Jérusalem et Shangaï. Lyon est décidément une ville très innovante !

montreal650 ChabanelMontréal Quartier Chabanel Photo © CitéCréation

Lyon, les incontournables

Fresque 350des lyonnais apresFresque 174 des Lyonnais-avant4Difficile de présenter toutes les fresques. On les retrouve toutes dans les nombreux guides et livres publiés et réédités sur le sujet. Certaines me paraissent incontournables. « Le Mur des Canuts », voir ci-dessous. « La Fresque des Lyonnais », à l’angle du quai Saint-Vincent, de la rue de la Martinière et de la passerelle Saint-Paul. Sur ce vaste mur, le visiteur attentif pourra retrouver 30 lyonnais célèbres. Citons entre autres : l’Empereur Romain Claude, Jacquard, les Frères Lumière, Ampère, Marcel Mérieux, Louise Labé, Saint-Exupéry, Frédéric Dard, Bernard Pivot, Bertrand Tavernier, etc… Juste à côté, « La Bibliothèque de la Cité » à l’angle du quai de la Pêcherie, évoque de façon très réaliste, tous ces imprimeurs, libraires, écrivains et bouquinistes voisins, qui contribuèrent à la renommée de Lyon. « La Fresque Lumière » est une sorte de scénario raconté par des variations de lumière, en ce sens c’est une première mondiale. Elle est visible 106, av. Jean-Jaurès dans le 7° arr.

Lyon tours Babel650

Lyon, les trois tours de Babel © CitéCréation.

Il faut absolument voir les 25 fresques du quartier du Musée Urbain Tony Garnier, un ensemble unique de 5700 m2 de murs peints. Elles présentent une unité de ton, de style de dessin et de couleurs rarement vues, tout en mettant en valeur l’héritage de l’architecte Tony Garnier. La toute dernière est la fresque Paul Bocuse. Elle est peinte, sur un mur pignon à côté de l’école Jean-Jaurès, cours Lafayette. Cet immense portait de Paul Bocuse s’anime et devient un spectacle vidéo de neuf minutes, illuminant, tous les soirs, le quartier des Halles. Cette vidéo raconte l’épopée extraordinaire du chef le plus célèbre du monde. Rappelons que Paul Bocuse s’était rendu célèbre, entre autres, par sa cuisine du marché et ses courses aux Halles de Lyon. Photos La fresque des Lyonnais version actuelle et avant. © Cité Création.

KAPS650Ecole Jean Jaures-Oullins Lyon Rivera650Parc Alemada14

Ecole Jean-Jaurès à Oullins.Et Lyon Diego Rivera. Parc Alemada © CitéCréation.

La saga du Mur des Canuts

Le Mur 650des Canuts Version4 OK

Le Mur 320des Canuts01Le Mur des Canuts  version 4 actuelle et avant © CitéCréation.

Le Mur des Canuts est presque devenu une légende. Tant il a subi d’évolutions depuis sa création. Il témoigne tous les dix ans des transformations du quartier. Il est actualisé. Imaginez avant 1987, un immense mur aveugle, sombre, triste et nu. Où apparaissent ça et là de minuscules fenêtres. Il était comme une cicatrice née des restructurations urbaines. Au fil des transformations il est devenu, une fresque évolutive, comme un miroir de la vie de la Croix-Rousse. Il se trouve Bd. des Canuts, qui prend sur le Bd. de la Croix-Rousse. Le passant pressé peut le voir comme un musée, une galerie, un lien social; s’il est curieux, s’il s’approche un peu, ce mur devient un roman. Dans ce merveilleux trompe-l’œil, les règles de la perspectives sont bousculées, mais tout est si vivant ! Première version 1987. Les artistes magiciens de la Cité de la Création, s’en emparent et le font vivre et dialoguer avec les habitants. Guignol et quelques personnages sont représentés dans une ambiance ocre-jaune. Seconde version 1997. Les teintes deviennent grises et beige, une véranda nait sous les toits, des magasins, une banque font leur apparition. « Les Routes de la Soie », cette histoire en lien étroit avec les canuts de la Croix-Rousse est désormais visible sur le mur, au coeur du quartier de la soie. Version actuelle 2013. Les teintes changent passant du beige à l’ocre rouge, un somptueux mur végétalisé s’étirant sur quatre étages, donne une vision plus verte de la Croix-Rousse. De nouveaux personnages font leur apparition : tel ce chanteur de rue, qui anime le marché du dimanche; ou ces danseurs de hip-hop. Les vêtements des personnages suivent la mode. Le visiteur curieux pourrait, en s’approchant, aussi observer, en comparant avec les versions précédentes (voir dans le couloir latéral gauche), des tranches de vie de Christine et Marc Carbonare. Ces personnages sont vivants : ils tiennent le magasin Karawan des routes de la soie. Version 1987, Marc Carbonare, Jean et T-shirt rayé, gravit l’escalier central, son vélo sur l’épaule. En 1997, il est en bas de l’escalier, le vélo à la main, son petit garçon dans les bras. Deux enfants Sarah et Joris, sont venus complèter la famille. Christine et Sarah, en t-shirt jaune prennent des photos depuis les marchés de l’escalier. Vingt six ans plus tard, en 2013. Marc est toujours avec son vélo, Christine avec son appareil photo, Joris tient sa trottinette et Sarah relit son cahier de devoirs…. À suivre dans la prochaine version. Le plus impressionnant ? Les fenêtres… Il est parfois difficile de croire qu’elles sont fausses… On dit que même les oiseaux se laissent surprendre et percutent le mur ! « La magie du mur opère toujours », constate Corinne Poirieux dans son livre sur «Le Mur des Canuts».

FVLapres650Lyon, la fresque végétale, après travaux. Photo © Photo © CitéCréation

Le tour du monde des fresques créées par CitéCréation

Depuis 1978, l’entreprise coopérative Cité Création crée des oeuvres murales, fresques, arts visuels, décorations, scénographies et design urbain. Ces oeuvres sont adaptées et personnalisées à l’espace public ou privé où elles sont installées. La coopérative se veut au service des collectivités, des bailleurs sociaux, des entreprises et des associations. Leur vocation première est de révéler, marquer, embellir les bâtiments et les quartiers des villes, des espaces urbains et industriels. On peut dire qu’elles participent à mieux faire coLa Fresque 160des Lyonnais - chantier3nnaître les acteurs historiques d’une cité et à mettre en valeur le patrimoine, souvent encore trop méconnu par les habitants. Bien sûr, toutes ces fresques sont réalisées en parfaite coordination avec tous les acteurs de la maîtrise d’oeuvre et les collectivités. Les financements sont uniquement privés. C’est pour cela que l’observateur attentif pourra retrouver en bas de l’oeuvre, le logo, la marque ou un visuel rappelant la raison sociale du partenaire de l’opération. CitéCréation ne demande jamais de subvention. Et ne travaille pas pour les particuliers. L’équipe de base est composée d’une dizaine de personnes, gestionnaireMarzahn chantier180s et deux directrices artistiques elle-mêmes peintres muralistes. En fonction des thèmes il est fait appel à des «compagnons» indépendants, envoyés en mission sur les chantiers, aussi bien en France qu’à l’étranger. La Fresque 180des Lyonnais - chantier4Car ils travaillent en confiance avec la méthodologie indispensable nécessaire dans ces opérations aériennes. Parfois ils se font aider par des jeunes des quartiers sociaux du lieu où se prépare la fresque. Ils partent des premiers crayonnés de l’auteur jusqu’à la réalisation finale. Outre les directrices artistiques CitéCréation peut faire appel à des artistes extérieurs. Ainsi pour Angoulème, des auteurs de BD tels que Nicolas de Crécy, Yslaire, Margerin, François Schuiten et Moriss sont intervenus. A Lyon la plus futuriste des trois tours de Babel (angle avenue Berthelot et Bd des Etats-Unis) est due à des designers de Coop Himmelblau, ceux là même qui ont dessiné le Musée des Confluences. Photos. A Lyon et dans le monde, des artistes travaillent par tous les temps, hiver, comme été et parfois dans des conditions difficiles juchés sur des échafaudages. © CitéCréation.

En France et dans la région lyonnaise

Reportage pour CitéCréation, chantier des fresques murales au Sanitas.Tours, fresques murales au Sanitas. © CitéCréation.

De nombreuses villes se parent désormais aussi de fresques. Des circuits sont même organisés pour les visiter. Citons dans l’ordre : Aix-en Provence, Angoulême, Annecy, Beaurepaire, Bellegarda, Bourg-en-Bresse, Brest, Carcassonne, Chartres, Crémieu, Fougères, L’Isle d’beau, Limoges, Marseille, Monceau-les-Mines, Montélimar, Montréal, Mulhouse, Niort, Paris, Pau, Pérogueux, Perpignan, Pont-de-Vaux, Saint-Mammès, Strasbourg, Trent, Valence, Vienne… Et ce n’est pas fini, des projets sont en cours. Dans la région lyonnaise : Irigny (fresque végétale), Oullins (fresque de la Renaissance, l’une des plus anciennes 1982), Pierre Bénite (évocation de la vie des lieux et fresque de la Chimie), Feyzin (raffinerie et mur des Expéditions, Vourles (d’hier et d’aujourd’hui). Gens (fresques à caractères rural). Bron (fresque de la Trémie. Vaulx-en-Velin (fresque des Noirettes). Etc…. 

Jean-Pierre Doiteau

Lyon, Cité du patrimoine

Guides touristiques, histoire, patrimoine, biographies

Corinne Poirieux148Corinne Poirieux, directive éditoriale
des  Éditions Lyonnaises d’Art et d’Histoire

« Notre société a été crée il y a 21 ans. Nous sommes spécialisés dans l’édition d’ouvrages sur Lyon et sa région, un secteur appelé « régionalisme » par les professionnels du Livre. Notre magasin est le seul point de vente sur Lyon à répondre à toute attente de clients désireux de mieux connaître Lyon et sa région, par les livres qu’il propose, par les conseils bibliographiques donnés. »
« Les Editions Lyonnaises d’Art et d’Histoire sont impliquées dans la vie culturelle de la cité et de la région Rhône-Alpes. Tous les thèmes sont abordés pour peu que le fil directeur soit la ville de Lyon et son bassin d’activité. Guides touristiques, histoire, patrimoine, biographies de Lyonnais célèbres, musées, quartiers, arrondissements sont les principaux thèmes étudiés, écrits par les meilleurs spécialistes de la question, souvent universitaires, avec un style propre à cibler un public exigeant, à valoriser le sujet traité. Le catalogue, présente plus de 140 titres, en vente également dans les librairies du Grand Lyon, de Rhône-Alpes. Certains de ses titres sur les murs peints ont déjà été réédités plusieurs fois. »

Lyon 142patrimoineLyon, Cité du Patrimoine mondial. Un guide intelligent, cultivé et bilingue. En version papier ou tablette
Le Guide « Lyon, Cité du Patrimoine Mondial », présente une approche originale pour découvrir la ville autrement. Les auteurs, Corinne Poirieux et André Pelletier, sont partis de la riche histoire de Lyon, pour créer un parcours qui va d’Ouest en Est, au fil du développement de la cité. En effet, la ville présente la rare particularité en Europe de s’être développée par une juxtaposition d’ensembles urbains homogènes de différentes époques. Au lieu d’être démolis pour être ensuite rebâtis, les quartiers anciens sont restés quasi intacts, laissant bien visibles, les témoignages de chaque époque. Ce qui a valu aux quartiers de Fourvière, du Vieux Lyon, le Croix-Rousse et de la Presqu’île, d’être inscrits sur la fameuse liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco en 1998.
A World Heritage City / A Guide of Lyon a World Heritage City. In December 1998, Lyon became a World Heritage city, listed by Unesco. When the members of Unesco read the project, they noted that the town had managed to preserve from its pas a homogeneous juxtaposition of urban complexes built in various eras. Indeed, what differentiates Lyon from most French or Europeans towns is the fact that throughout the centuries, the geographical setting up of the historic site always moved from west to east…
Vous l’aurez compris, ce guide, traduit par Fabienne Berganz, est complement bilingue. Un excellent moyen pour actualiser son anglais, tout en révisant l’histoire de Lyon !
Lyon, ville bimillénaire.
L’intéressant et bref exposé historique nous remémore nos leçons oubliées depuis longtemps.
L’origine du mot Lugdunum. Quelques noms célèbres. Les empereurs romains et les gouverneurs de la Gaule : Munatius Plancus, Auguste, Agrippa, Caligula, Claude. La déesse Cybèle. Les premiers martyrs chrétiens Pothin, Blandine. Les invasions germaniques, le brigandage, la menace barbare et les Burgondes. Le circuit fait découvrir une quinzaine de lieux sur la colline de Fourvière : esplanade, musée gallo-romain, parc archéologique, églises St Irénée, St Just, tour métallique, parc des hauteurs, funiculaire, etc.
Le Moyen Âge et la Renaissance. Historique. Connus ou méconnus, des noms surgissent. Gondebaud, Nizier, Leidrade, Agobard, le comte du Forez, Gaucerand, Valdo, Barthélémy Buyer, Gryphe, Marot, Rabelais, Etienne Dolet, Maurice Scève et Louise Labé. A cette époque, Lyon est une ville de foires. Le circuit chemine par les treize lieux, les plus emblématiques du Vieux-lyon, sur la rive droite de la Saône. Primatiale St Jean, rues St Jean, du bœuf, musée Gadagne, Guignol, et le Marché de la création (le dimanche matin). Etc. L’autre circuit mène d’une rive à l’autre de la Saône. Du quartier St Georges à St Martin d’Ainay, la rue Mercière (restaurants), le Palais St Pierre(Musée des Beaux-Arts), la rue Auguste Comte (antiquaire), la Fresque des lyonnais. Etc…
L’époque moderne XVII °s, XVIII°s, XIX° siècle. L’argent, le commerce et la soie. La gloire de Lyon. La Fabrique. Le renouveau catholique. La presqu’île centre économique et politique. Les architectes Jean-Antoine Morand et Perrache. La mouvementée période révolutionnaire. La répression. Napoléon relance la Fabrique. La révolte des Canuts. Maréchal Castellane, le préfet Vaïsse. Lyon, capitale de la soie. La fondation du Crédit Lyonnais. Marius Berliet. Rochet-Schneider. Le docteur Gailleton,, Victor Augagneur. Le quatrième circuit découvre la Presqu’île en dix places : Carnot, Ampère, Bellecour, Célestins, République, Terreaux… Le cinquième circuit descend les pentes de la colline de la Croix-Rousse depuis l’association Soierie Vivante (La Maison des Canuts) et du Mur des Canuts, aux Traboules des Pentes et à la place Sathonay…
L’époque contemporaine. Edouard Herriot façonna Lyon. Les Mères Filloux et Brazier en firent la « Capitale mondiale de la Gastronomie », selon Curnonsky. Paul Bocuse lui donna une aura mondiale. La Résistance eut son quartier général à Lyon. Louis Pradel en fit une capitale industrielle…Et de béton. Michel Noir remit en valeur et en lumière les monuments. Il créa la Cité Internationale. Il fit construire les indispensables parkings. Gérard Collomb développa le biopôle de Gerland, le nouveau quartier Confluence, installa les Vélo’v et l’aménagement des quais du Rhône et des berges de la Saône. En attendant le Grand Stade à l’est de la ville. Et le sixième circuit zigzague. Sur la rive gauche du Rhône. La Fresque Lumière, La Maison de la danse et l’institut Lumière. Le Parc de la Tête d’Or, les Berges du Rhône, les facultés, le Parc de Gerland…
En version papier ou version numérique. Un guide bilingue et sa version tablette, intelligent et cultivé, d’un format pratique à lire et à emporter avec soi. Avec un résumé historique, simple et complet, base de départ de six circuits alliant la périodicité historique et l’implantation géographique dans la cité. Il a été édité en 2007, réédité et actualisé en 2009 et 2015. Près de 80 sujets traités sur 120 pages, et plus de 300 photos (un record pour ce genre de guide !), et une belle maquette agréable à consulter et emporter, voici la 3° édition du guide Lyon, Cité du Patrimoine Mondial. Ce guide propose de découvrir la ville autrement. Il est complété d’une édition numérique. À ranger dans la poche ou dans le sac. Ou à télécharger sur sa tablette ou smartphone.

Lyon 142patrimoine 1Le Monde des Murs Peints. CitéCréation. Lyon s’exporte, avec l’aide de ses murs peints : sur les façades colorées de Shanghai, la cathédrale Saint-Jean ou la basilique de Fourvière, sur ceux de Yohohama, les visages du Vieux-Lyon… Solidaire de l’architecture quand il s’agit de peinture murale, le trompe-l’œil joue sur la perception du spectateur, donne l’illusion de la réalité, fascine. Les murs peints de CitéCréation s’offrent au regard des passants, pour une lecture différente de la ville et de ses espaces. On entre dans le domaine de l’espace public, dans celui de l’imagination de ses créateurs, véritables acteurs d’une civilisation de l’image, et de ses décideurs, passeurs de rêves. 

 

Guides Edit Lyon.320

 

Quelques uns des 140 titres de la collection
La Fresque des Lyonnais, un patrimoine mis en scène. CitéCréation. Depuis 20 ans, cette fresque honore Lyon, son passé, les hommes et les femmes qui ont façonné la ville. Elle a été nettoyée, rafraîchie… Ce fut l’occasion pour Cité Création de redonner des couleurs à tous ces personnages, ambassadeurs de la ville au fil des 20 siècles passés, qui se côtoient, le même jour, à leur balcon, sur cette double façade. Voilà un ouvrage à faire circuler, bien au-delà de nos frontières. Il parle en couleurs d’une aventure qui n’en finit pas de forcer l’admiration, d’un mur peint mis en scène devant lequel des millions de touristes se sont émerveillés…
La Fresque du Centenaire. Corinne Poirieux. Dans la ville devenue capitale des murs peints, quoi de plus évident que de fêter le centenaire du 7e arrondissement de Lyon par une fresque murale, pérenne de surcroît ? Et d’en confier la réalisation à CitéCréation, entreprise lyonnaise leader mondial de la peinture murale, avec plus de 500 fresques à son actif dans le monde !  Le livre sur la fresque raconte… pour mieux comprendre. 
Un Espace Diego-Rivera à Lyon ! Roland Amador, Ariane Metzinger. Pour célébrer le 50e anniversaire de la disparition du peintre mexicain Diego Rivera (1957-2007), la Fondation Diego Rivera a choisi Lyon et les muralistes de CitéCréation. L’Espace Diego Rivera se situe au cœur d’un quartier populaire.
Murs Mémoires. Corinne Poirieux et Nathalie Bissonnette. Voilà une belle histoire de regards croisés, entre Rhône-Alpes et Québec, sur fond de peintures murales.
Lyon. Circuit Murs Peints. Le plan. Dépliant accordéon bilingue pour visiter la ville autrement, de mur peint en mur peint, repérés sur un plan de Lyon.
Éditions Lyonnaises d’Art et d’Histoire 2, quai Claude-Bernard 69007 LYON – Tél : 04 78 72 49 00.
E.mail : editions.lyonnaises@wanadoo.fr. Site internet : www.editions-lyonnaises.fr